Déclaration de solidarité des artistes suisses avec la Palestine

Jean Luc Godard

Parce que la Palestine vit aussi à travers sa culture, des artistes du monde entier se mobilisent aux côtés d’autres artistes palestiniens pour dénoncer les crimes commis à Gaza.

La lutte palestinienne à travers la culture

Près de 400 artistes suisses dont le cinéaste Jean Luc Godard signent la déclaration des organisations palestiniennes des arts de la scène qui condamne l’attaque israélienne en cours.

Extrait :

Nous, travailleurs culturels qui représentons la majorité des organisations palestiniennes des arts de la scène, condamnons l’attaque israélienne en cours, l’agression sur Gaza, les assassinats aveugles et les mutilations de nombreux civils, dont beaucoup de femmes et d’enfants.
En tant qu’artistes, notre arme la plus puissante est notre capacité à jouer, rêver et imaginer. Les forces d’oppression craignent cette arme parce que tant que nous sommes capables d’imaginer une autre réalité, nous avons le pouvoir d’aspirer à cette réalité –une Palestine libre et juste.
Israël présente le massacre en cours comme une guerre entre Israël et le Hamas, par une odieuse campagne médiatique tendant à faire des opprimés les attaquants. La dernière attaque d’Israël contre Gaza est un crime qui doit être compris dans le contexte de l’occupation et de l’apartheid perpétrés par Israël. Depuis plus de 60 ans, les Palestiniens ont été systématiquement privés de leur terre, de leur eau et de leur liberté de mouvement. La construction de colonies se poursuit, un mur est érigé sur des terres occupées et Gaza est sous le coup d’un blocus suffocant depuis plus de six ans.

Ces comédiens, auteurs, cinéastes, musiciens, peintres, chorégraphes se sont réunis en comité pour faire entendre leur voix solidaire aux souffrances subies par le peuple palestinien. A cette déclaration s’ensuivent des réclamations de mesures à prendre par les autorités compétentes suisses. A l’instar du Hamas, ils exigent la levée du blocus illégal :

Nous demandons au Conseil fédéral :

  • de condamner avec fermeté le massacre de la population civile palestinienne perpétré par l’armée israélienne dans la bande de Gaza, en violation des règles élémentaires du droit humanitaire ;
  • de condamner les crimes de guerre délibérés, tels que les bombardements des hôpitaux et des écoles des Nations Unies ;
  • d’activer les Conventions de Genève, notamment la IVème Convention relative à la protection des populations civiles en situation de conflit, ainsi que l’État de Palestine l’a expressément demandé à la Suisse, dès le 9 juillet 2014 ;
  • d’exiger la levée du blocus illégal de la bande de Gaza, où depuis 2007, Israël enferme les Palestiniens dans une prison à ciel ouvert ;
  • d’exiger le démantèlement de Mur de l’Apartheid et des colonies illégales en Cisjordanie, suivant l’avis que la Cour internationale de justice a exprimé à la Haye, il y a exactement 10 ans ;
  • de suspendre toute collaboration militaire avec Israël, et de renoncer dès maintenant à l’achat des drones militaires de fabrication israélienne.

Ensemble nous pouvons redessiner les rapports de notre pays avec l’État israélien et nous montrer efficaces dans notre solidarité avec le peuple palestinien.

Ecrire Gaza, lire Gaza, écouter Gaza, chanter Gaza, faire vivre Gaza. C’est ce qu’ont fait tant d’artistes palestiniens, des poèmes de Mahmoud Darwich au luth des frères Joubran, Gaza s’écrie à travers le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s