D’après Edward Snowden, Simon Eliot alias Abou Bakr Al-Baghdadi (Irak) est un agent du Mossad

simon-eliot-baghdadi_femme00D’après les documents diffusés par Edward Snowden, un ancien analyste de la National Security Agency (NSA), actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abou Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique (EI), ex Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

D’après les documents de Snowden, L’EIIL a initialement été constitué en Égypte pour combattre le gouvernement de Bachar al-Assad. Pour ce faire, il a reçu des armes de la part des services de renseignements américains et britanniques et des financements de l’Arabie Saoudite et du Qatar.

« Nid de frelons »

Baghdadi-identitéAbu Bakr Al-Baghdadi a été prisonnier à Guantanamo de 2004 à 2009 selon la même source. Au cours de cette période, la CIA et le Mossad l’auraient recruté pour fonder un groupe en mesure d’attirer les jihadistes et autres extrémistes de différents pays vers un endroit précis, et ainsi les tenir loin d’Israël selon une stratégie secrète dénommée « Nid de frelons ».

Les documents de la NSA évoquent « la mise en place récente d’un vieux plan britannique connu sous le nom de « nid de frelons » pour protéger Israël, et ce en créant une religion comprenant des slogans islamiques qui rejettent toute autre religion ou confession ».

Pour Snowden, « la seule solution pour protéger l’État juif est de lui créer un ennemi à ses frontières, mais en le dirigeant contre les états islamiques qui s’opposent à sa présence. »

Cette stratégie consiste à entrer dans le cœur militaire et civil des pays qui sont déclarés comme une menace pour Israël afin de les détruire pour faciliter, par la suite, la prise de pouvoir de l’État hébreu sur toute la zone du Moyen-Orient afin d’établir le Grand Israël.

Simon Eliot alias Abou Bakr Al-Baghdadi

baghdadi-istanbulPar ailleurs, des sources médiatiques (egy-press.com et ajyalradio) ont lancé une véritable bombe médiatique en indiquant que les services de renseignements iraniens ont, photos à l’appui, révélé la véritable identité de Abou Bakr Al-Baghdadi en affirmant que son vrai nom est « Simon Eliott », de père et mère juifs et son faux nom serait : Ibrahim ibn Awad ibn Ibrahim Al Badri Arradoui Al Hoseini.

Simon Eliott aurait été recruté, selon les mêmes sources, par le Mossad israélien pour une année au cours de laquelle il a été formé à l’espionnage et sur le terrain pour conduire une stratégie destructrice des sociétés arabes et islamiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s