Rothschild, Bilderberg, Young Leader : le triplé gagnant du nouveau ministre « socialiste » de l’Économie…

Un profil atlanto-libéralo-sioniste : tel est le choix du tandem Hollande-Valls pour le nouveau patron du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Ce mardi 26 août, vers 19h, le nouveau gouvernement a été présenté à la presse. Figure détonante: Emmanuel Macron, ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée.

4983427-ils-ont-marque-2012-macron-l-enfant-prodige-de-l-elysee

Si la plupart des médias traditionnels soulignent qu’il s’agit d’un ex-banquier d’affaires, évoquant presque timidement le nom de la puissante institution qui l’avait employé (le Groupe Edmond de Rothschild), aucun ne rapporte ses autres singularités: proche de Jacques Attali (il fut son rapporteur adjoint auprès de Nicolas Sarkozy), Emmanuel Macron, ex-responsable de la commission« mondialisation » à la Fondation Jean-Jaurès, est un membre de la French-American Foundation (Young Leader cuvée 2012) et un participant de la Conférence ultra-VIP de Bilderberg qui s’est tenue, fin mai-début juin, à Copenhague (était également présente Fleur Pellerin, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication).

Emmanuel Macron: Nouveau ministre de l’économie mais aussi banquier chez Rothshild, Bilderberger, Young Leader et ancien élève des jésuites

Comme on pouvait s’y attendre, Filippetti, Hamon et Montebourg, les 3 personnes s’étant ouvertement affichées contre la politique d’austérité du gouvernement Valls ont été remplacées par des marionnettes plus conciliantes. Fillippetti à la culture remplacée par Fleur Pellerin, Montebourg remplacé par Emmanuel Macron à l’économie. Hamon quand à lui se fait éclipser par Belkacem qui pourra reprendre le travail de sape entrepris par son compère Peillon à la culture qui partageait avec elle la passion de la théorie du genre. Patrick Kanner (troisième nouveau) et Marisol Touraine se partagent les anciennes attributions de Belkacem. 

Au final, il n’y a que très peu de changement et cette nouvelle mouture n’apporte pas grand chose de nouveau. On constate que le seul objectif de cette mascarade était de dégager les 3 frondeurs devenus gênants. Passons maintenant au décryptage de ces nouveaux venus.

Emmanuel Macron:

Macron
Tout d’abord, il a étudié chez les jésuites (encore un, tout comme Valls et de nombreux autres hauts reponsables européens). Devenu millionaire grâce à un passage par la banque Rotschild de 2008 à 2012. Hollande le nomme alors secrétaire général adjoint de la présidence de la République en Mai 2012. Il est aussi membre de la promotion 2012 des « Young Leaders » de la French-American Foundation, lobby euro-atlantiste bien connu dont Belkacem, Touraine et Hollande font également partie (tout comme Henri de Castries, actuel président du groupe Bilderberg, on y revient).

Il participa à la réunion du Bilderberg en 2014…et le voilà nommé ministre de l’économie.

Fleur Pellerin:

Egalement une Young Leader promotion 2012, comne Macron. Ce qu’il y a d’intéressant à soulever dans son parcours c’est surtout sa participation à la réunion Bilderberg cette année.

Nous avons donc deux politiciens présents pour la première fois à la reunion du groupe Bilderberg cette année qui obtiennent en même temps des postes de ministre, tous deux issus de la même promotion de la FAF. Comme le hasard fait mal les choses…

images

Pour revenir sur la connexion jésuite. Saviez-vous que le groupe Bilderberg a été crée par le prince Bernard mais aussi par Jozef Retinger. Retinger a été élevé…chez les jésuites une fois encore. Cet ouvrage le décrit comme un lien clé entre le pape et le pape noir des jésuites. Il a aussi été l’un des pères fondateurs du conseil de l’Europe et du mouvement européen (aujourd’hui intégralement contrôlé par des anciens élèves jésuites).

Voici une autre coïncidence plus que douteuse. Manuel Fraga, homme politique espagnol de renom, également présent au Bilderberg 1977, élève chez les jésuites tout comme son ami Fidel Castro, est l’auteur d’un livre intitulé: Nuevo Orden Mundial. Je vous passerais la traduction, vous l’aurez compris, la connexion jésuite a infiltré toutes les hautes sphères du pouvoir.

Rappelons tout de même que tous les élèves d’établissements jésuites ne sont pas nécessairement voués à servir les plans mondialistes. Il s’agit plus probablement pour eux d’un moyen de recrutement par cooptation.

Le point commun de ces trois réseaux a priori différents : le même attachement à une idéologie composite (atlantisme + libéralisme économique + sionisme inconditionnel).

Le jeune homme de 36 ans a de l’avenir : il suit ainsi les traces de François Hollande (ex-Young Leader) et de Manuel Valls (ex-Bilderberg 2008).

HICHAM HAMZA  

Bonus: voir ou revoir cet extrait éloquent de Mille milliards de dollars, brillant film d’Henri Verneuil réalisé en 1979 et consacré à l’essor de la mondialisation financière sous tutelle américaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s