CNN révèle la fraude du CDC – L’autisme est bien causé par les vaccins.

CNN révèle la fraude du CDC: ils ont dissimulé au public 340% de risque d’autisme lié aux vaccins !

CDC-fraude-vaccins-2-

Le lanceur d’alerte du CDC, le Dr William Thompson a publié une déclaration officielle confirmant que l’étude originale avait montré un lien entre le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) et l’autisme, plus spécialement chez les enfants afro-américains, et que le CDC en avait caché les résultats.

Un éminent chercheur aux Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), le Dr William Thompson admet qu’il a joué un rôle clé en aidant à faire apparaître au grand jour la manipulation des données par le CDC. Cette fraude a consisté à dissimuler une incidence plus élevée de l’autisme due au vaccin ROR chez les garçons afro-américains. Le lanceur d’alerte, le Dr William Thompson a avoué les faits après que le Dr Brian Hooker ait réclamé et obtenu, en vertu de la Loi sur la Liberté de l’Information (Freedom of Information Act ou FOIA), les données originales d’une étude portant sur l’autisme, avec l’aide du député américain Darrell Issa, président de la Chambre de surveillance et de la réforme du gouvernement. Les documents du CDC, ainsi que les discussions avec le lanceur d’alerte révèlent une manipulation généralisée des données scientifiques, ainsi qu’une pression (du haut vers le bas)  sur le scientifique du CDC pour supprimer tout lien de causalité entre le vaccin ROR et le diagnostic ultérieur d’autisme, en particulier dans un groupe d’hommes afro-américains qui avaient reçu leur vaccin « à temps » en conformité avec le calendrier recommandé par le CDC.

Les documents reçus du CDC montrent qu’en 2003, on a découvert comme étant lié au vaccin ROR un risque d’autisme chez les garçons afro-américains de 340%. La découverte de ce risque a été cachée sous la pression de hauts fonctionnaires. Les chercheurs du CDC ont alors recalculé leurs résultats en omettant d’inclure une population donnée afin de pouvoir obtenir les résultats désirés. Mais même en recalculant ainsi les données après avoir omis cette population, un risque significatif d’autisme est encore retrouvé en lien avec le vaccin ROR. La mention d’un tel risque se retrouve par ailleurs également dans la présentation de l’étude originale faite par l’Institut de Médecine (IOM) (cf. pages 29 et 31 de cette présentation)

Le Dr William Thompson qui a travaillé pour l’Agence gouvernementale pendant plus d’une décennie  a confirmé que :

« Depuis les débuts de 2003, le CDC était au courant de la relation qui existait entre l’incidence de l’autisme et l’âge auquel le premier vaccin ROR était administré chez les garçons Afro-Américains, mais a choisi de dissimuler la chose. »

Il a fait remarquer :

«  Nous avons perdu dix années de recherche parce que le CDC est actuellement tellement paralysé par tout ce qui touche à l’autisme. Ils ne font pas ce qu’ils devraient faire parce qu’ils ont peur des conclusions qui pourraient être tirées. »

Il prétend que ses supérieurs ont commis des actes criminels et a exprimé son profond regret quant à son rôle qui a contribué à masquer les données du CDC.

Cette augmentation du taux d’autisme régressif chez les Afro-Américains a bel et bien été trouvée. L’association Autisme Speaks (fondée en 2005 par les grands-parents d’un enfant autiste) signale que « la question du risque d’autisme régressif chez les enfants Afro-Américains a déjà été posée deux reprises ».

Il semble que la chose soit directement liée à la sortie récente des documents du CDC, ainsi qu’aux aveux du chercheur du CDC, le Dr William Thompson.

Les révélations du Dr Thompson remettent en question les neuf autres études citées par le CDC comme preuves permettant de nier un lien entre autisme et vaccins. Ces révélations ont également suscité une pétition (sur change.org) pour que l’étude frauduleuse soit retirée du journalPediatrics qui fut publié en 2004.

PHOTO-CNN-fraude1

Une note de service de 2004 dans laquelle le Dr Thompson exprimait déjà au Dr Gerberding (chef du CDC à l’époque) ses inquiétudes sur cette étude problématique, a été récemment publiée. Cette étude a bouleversé les citoyens. Cela signifierait-il que le Dr Gerberding aurait commis un parjure au cours d’une audition au Congrès? Un examen plus approfondi sera nécessaire pour le savoir.

Lire ici la copie de la lettre obtenue grâce à la Loi sur la Liberté de l’Information (FOIA)

Quoi qu’il en soit, de nombreux citoyens qui considèrent la chose comme un méfait délibéré, à la charge des contribuables, ont entamé une campagne médiatique (Twitter etc.) pour informer le public de cette histoire et de ses conséquences. Les parents espèrent que l’Agence sera tenue responsable des dissimulations qui ont été effectuées. Ils réclament également une enquête pour que l’on puisse savoir si le Dr Coleen Boyle  aurait aussi commis un parjure dans son témoignage devant le Congrès, quand elle avait été publiquement interrogée sur la question des liens possibles entre les vaccins et l’autisme.

Le Département Américain des Ressources de Santé et des Services de l’Administration a déjà reconnu que l’autisme pouvait être une conséquence indirecte de dommages vaccinaux comme ce fut documenté dans la mise à jour du tableau « Dommages vaccinaux » qui a fait suite au rapport de l’Institut de Médecine (IOM) de 2011. Ils ont rejeté l’autisme comme effet secondaire direct et spécifique de la vaccination ROR mais au vu des dernières révélations, les textes pourraient subir des modifications.

Le CDC a répondu à ces allégations en indiquant qu’ils reconnaissaient que cette étude avait montré une augmentation du risque d’autisme avec le ROR :

«  Les résultats des recherches ont révélé qu’entre 24 et 36 mois, la vaccination était légèrement plus fréquente chez les enfants atteints d’autisme, et que cette association était la plus forte chez les enfants de 3 à 5 ans. »

Ils ont rejeté la chose en avançant l’hypothèse que les parents dont les enfants sont autistes se sont précipités pour les faire vacciner avant de rentrer à l’école.

« La chose la plus probable est que tout résulte des exigences de vaccinations préscolaires »

Programme spécial d’éducation pour les enfants atteints d’autisme

Cela soulève des questions parce qu’il y a des exigences de vaccination pour tous les enfants qui fréquentent l’école publique et que les enfants qui disposent d’une exemption pour les vaccins ont déjà été exclus du compte (de l’étude réalisée).

Deux-bebes1

Le CDC indique également que :

« Des études complémentaires, ainsi qu’un examen rigoureux plus récent de l’Institut de Médecine ont établi que le vaccin ROR ne pouvait pas augmenter le risque d’autisme. »

Les études sur lesquelles le CDC se base pour affirmer qu’il n’y a aucun lien entre le vaccin ROR et l’autisme sont au nombre de 4. Le CDC reprend ces études sur son site. Un rapide coup d’œil à ces 4 études soulève plusieurs questions.

* La première étude montre un lien significatif (entre les vaccins et l’autisme)

* La seconde étude a été réalisée par l’infâme Dr Thorsen qui attend son extradition vers les Etats-Unis pour cause de fraude. Il est repris sur la liste du CDC comme l’homme le plus recherché – l’instance ayant remis tout son travail en question- et ceci sans parler des autres problèmes potentiels qui ont été soulevés au sujet de cette étude.

* La troisième étude est de nature préparatoire/préliminaire. Elle se base sur de très faibles échantillons : 28 enfants au total, ce qui est très peu.

La dernière étude a porté sur 31 enfants pour l’échantillon de contrôle et s’est appuyée sur des entrevues avec les parents pour fournir des renseignements médicaux et comportementaux. Ensuite, ils ont constaté que plus de la moitié (50%) des enfants atteints d’autisme ont régressé peu de temps après la vaccination ROR ((dans un délai de moins de 5 mois après la vaccination), alors même qu’ils ont conclu qu’il n’y avait pas de connexion.

Cela pose la question de savoir pourquoi il n’y a que quatre études qui ont été utilisées pour appuyer les allégations que le ROR est un vaccin sûr. Une recherche rapide sur PubMed permet de tomber sur un document de recherche de 2012, revu par les pairs et qui a porté sur l’étude de plus de 500.000 enfants. Cette recherche a mis en évidence une augmentation significative des effets secondaires après la vaccination ROR: 22 fois plus de risques de méningite, 500% d’augmentation du risque de convulsions fébriles et autres effets secondaires majeurs, y compris des troubles de la coagulation.

La déclaration complète du CDC peut être lue ici.

La récente publication d’un autre document, relatif à une enquête du Ministère de la Justice en 2002, a montré que le Dr William Thompson était à ce point préoccupé par ce rapport qu’il a envisagé de retirer son nom du document. A la lumière de ses récentes déclarations et des documents publiés sur cette affaire, ne serait-on pas en droit de se demander si tous les avocats concernés n’auraient pas tenté  d’empêcher la divulgation de cette information ?

L’information divulguée par NaturalNews peut être consultée ici.

Source: CNN

Voir aussi:  Les aveux, déjà en 2008 sur CBS, du Dr Bernadine Healy, ancienne Directrice du National Institute of Health (NIH). La question du lien entre autisme et vaccins n’est pas tranchée disait-elle, il existe des inquiétudes et le refus par les autorités d’appliquer une vraie Science amène à sacrifier des enfants qui vont être rendus inutilement autistes alors qu’on aurait pu les dépister…

Qu’est-ce que l’autisme? Est-ce si grave et si coûteux? Rendez-vous compte par vous-même en regardant ci-dessous du temps 3.28 à 4.08  (Pour info, en Belgique, il y a plus de 100 000 autistes dont une majorité de cas d’autisme régressif, soit le type d’autisme qui survient après des vaccins et qui se caractérise par un développement parfaitement normal au départ suivi d’une sorte de « cassure » dans le développement qui correspond au déploiement dans le temps des effets neurologiques des vaccins) :

75 réflexions sur “CNN révèle la fraude du CDC – L’autisme est bien causé par les vaccins.

    • Ce vaccin a rendue mon fils très malade il a eu toutes les effets secondaires et il a une déficience intellectuelle avec autisme léger j’ai toujours pensé que ça lui avait laissé dès séquelles 😦

      J'aime

      • bonjour, il existe des traitements pour désintoxiquer l’organisme des métaux lourds présents dans les vaccins. Trouvez un naturopathe ou un médecin homéopathe, ils pourront vous aider !

        J'aime

      • Pour vous aider, en premier je vous recommande d’aller sur le site http://www.asea.net Si vous etes capable de venir écouter un bout de conférence le 4 déc. à Mtl. ou bien je vous invite à communiquer avec mon mail pour mieux vous faire découvrir ce qui est le plus efficace à mon avis présentement Avez-vous entendu parler de Redox signalement. Et bien il a une technologie exceptionnelle et unique au monde pour vous aider surtout pour les métaux lourds assez rapide et efficace. Donc voici mon mail: gigibolduc10@gmail.com et mon tél aussi 514 262 6878. Si vous voulez du changement cela arrivera pour vous et ceux à qui vous voulez du bien, il faut toujours espérer et demandez vous recevrez. Bonne chance.

        J'aime

      • Faites faire un test de présence de métaux lourds et allez voir un bon homéopathe, il y a des produit qui les expurge du corps. C’est intence comme procédure, moins qu’une chimiothérapie mais ça marche et la personne revient presque normale dépendant du degré d’intoxication . La fille d’une connaissance à moi s’en est sortie à 27 ans 😉

        J'aime

  1. Très bizarre cet article. Cet article ne parle pas des nombreuses recherches sur ce sujet qui ont conclu qu’il n’avait pas de lien entre vaccination et autisme. bizarre que cette article ne parle pas des travaux de recherche du Dr Wakefield, des accusations de supercherie. Voici ce que Wikipédia écrit à ce sujet.
    « Les travaux d’Andrew Wakefield furent publiés sous forme d’étude en 1998 dans The Lancet, prestigieuse publication internationale de médecine générale. Quatre ans après cette publication princeps, les résultats d’autres chercheurs ne confirmaient ni ne reproduisaient toujours pas ceux de Wakefield3. Une enquête d’un reporter du Sunday Times (journal britannique), Brian Deer, identifia des conflits d’intérêts d’ordre financier non divulgués par Wakefield4. La plupart de ses coauteurs rétractèrent alors leur soutien à Wakefield et aux conclusions de son étude5.

    Le British General Medical Council (GMC) conduisit une enquête à propos des allégations de mauvaise conduite contre Wakefield et deux de ses anciens collègues6. L’enquête fut centrée sur les nombreuses découvertes de Deer, dont celle révélant que des enfants autistes furent sujets à des procédures médicales invasives inutiles7, comme des coloscopies et des ponctions lombaires, que Wakefield a exécutées sans l’approbation éthique préalablement requise par un comité.

    Le 28 janvier 2010, un tribunal de 5 membres du GMC prouva la véracité de plus d’une trentaine des inculpations contre Wakefield, parmi lesquelles quatre inculpations pour « malhonnêteté », et douze pour abus contre enfants victimes de troubles du développement8. Le tribunal a jugé que Wakefield a « failli à son devoir de consultant responsable », a agi contre l’intérêt de ses patients, « malhonnêtement et de manière non responsable » lors de son étude9,10,11. The Lancet rétracta immédiatement et complètement la publication de l’étude de 1998 de Wakefield sur la base des résultats de l’enquête du GMC, notant que des éléments du manuscrit furent falsifiés12. Wakefield fut radié du registre médical (c’est-à-dire renvoyé de l’Ordre des Médecins) en mai 2010 et n’est plus autorisé à exercer la médecine au Royaume-Uni13.

    En janvier 2011, un article de Brian Deer publié dans le British Medical Journal identifia les travaux de Wakefield comme une « fraude élaborée »1,14,15. Dans un article faisant suite à ce dernier16, Deer affirme que Wakefield prévoyait de lancer une entreprise s’appuyant sur une campagne de propagande anti-vaccins17. Un prospectus pour les investisseurs potentiels dans l’entreprise de Wakefield suggérait qu’un test de dépistage pour la maladie que Wakefield voulait appeler « entérocolite autistique » pouvait produire jusqu’à 28 millions de Livres Sterling de revenus (plus de 32 millions d’euros), avec des tests de dépistages effectués dans le cas de litiges entre patients et médecins comme marché initial, aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Cependant, entretemps, l’étude de Wakefield ainsi que les recommandations publiques contre l’utilisation du vaccin combiné ROR furent liées à un fort déclin des taux de vaccinations au Royaume-Uni ainsi qu’à une augmentation des cas de rougeoles y correspondant, le tout résultant en de sérieux troubles de la santé ainsi que plusieurs décès18,19,20. »

    Aimé par 2 people

  2. Je le savais, depuis le temps que le vaccin du RRO a été le déclencheur de la condition de mon fils (spctre de l’autisme).. tout a commencé tout de suite après sa vaccination de 18 mois et non, ça ne touche pas que les enfants afro-américains mais tous les enfants. Les gouvernement sont des rats, ils sont pire que la Mafia! Ça m’enrage tellement!!!

    J'aime

    • bonjour, il existe des traitements pour désintoxiquer l’organisme des métaux lourds présents dans les vaccins. Trouvez un naturopathe ou un médecin homéopathe, ils pourront vous aider !

      J'aime

      • Malheureusement oui, les vaccins du Québec ne sont pas plus sécuritaires et ils sont tous dangeureux sans exeption, le ROR étant le pire. Mon fils a été hospitalisé à Ste-Justine suite à sa vaccination de 1 an et a regressé tranquillement jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’il était devenu autiste. Il va mieux depuis certaines interventions biomédicales, mais il reste encore du chemin à faire. Nous faisons maintenant le protocole établie par Kerri Rivera http://www.cdautism.org et il est en train de retrouver sa santé plus vite que jamais auparavant et ce à un coût ridiculement bas (plus besoin d’aller le faire soigner aux États-Unis). Le lien parasites/vaccin est encore totalement méconnue mais il s’emble s’appliquer pour mon fils. Nous venons de terminer le premier des 18 mois de protocoles antiparasitaires établis par Andreas Kalcker et nous avons éliminé une quantité phénoménales de parasites. Ça l’a beaucoup soulagé et sommes confiant que lorsqu’on aura terminé les 18 mois il ira beaucoup mieux. Bon courage à tous les parents qui ont des enfants autistes, et pour ceux qui se demandent s’ils devraient faire vacciner leurs enfants, vous pouvez à tout le moins retarder la cédule afin qu’ils soient plus vieux et moins vulnérables aux toxines que contiennent les vaccins.

        J'aime

  3. Eille gang… On parle ici d’un article paru sur le « free wise man » ( en haut à droite). Vous devriez aussi lire leurs autres articles, dont entre autre sur les extraterrestres (dans les liens en haut à gauche). Toutes des études très sérieuses!😉

    Confirmez vos sources avant de vous y fiez!

    J'aime

    • Merci Gabrielle. Vous avez raison, il y a des infos très sérieuses dans la section EXTRATERRESTRE. C’est un sujet qui en général fait ricaner les personnes ignorantes de la réalité et/ou formatées par l’industrie cinématographique..

      J'aime

  4. C’est malhonnête comme article.

    1) Ayant survolé vos références, vous oubliez de mentionner que les études citées sur le site de la CDC ne sont pas la bibliographie complète des études proposées

    2) le « document de recherche en 2012 » que vous citez vers la fin n’est autre qu’une méta-analyse Cochrane, qui vise à synthétiser l’information disponible dans les revues systématiques pour arriver à un consensus. Il s’agit probablement de la source d’information scientifique la plus fiable possible lorsqu’on est appelé à prendre une décision sur un sujet. Hors, non seulement vous ne dites pas le nombre correct d’enfants ayant été inclus dans l’étude (14 700 000 est le bon nombre, vs 500 000 que vous mentionnez) . De plus, le but de cet étude EST de faire une recension des effets secondaires, et devinez ses conclusions sur l’autisme : « pas d’association entre l’autisme et le vaccin ».

    Je voudrais donc conclure en disant que cet article est un bon exemple de mauvais journalisme qui saute aux conclusions qui l’arrange bien et qui fait du « cherry picking, c’est-à-dire qui ne présente que les résultats qui lui plaisent dans le but de semer la discorde.

    Aimé par 1 personne

  5. Ma petite soeur avait commencé a se développer correctement et depuis se vaccins comme par hasard elle a contracté l’autisme , ma mère a essayé de porter pleinte mais sa ne donne rien alors que plein de gens son dans se cas la et on ne peut rien faire . Cest désolant!

    J'aime

  6. Attention ! On ne « contracte pas l’autisme », on nait autiste ! je pense qu’il y a vraiment une désinformation totale sur le handicap lui-même. essayez de lire des articles qui proviennent de vraies revues scientifique svp. Quant aux vaccins, ont-ils générés des dysfonctionnement cérébraux supplémentaires sur un individu déjà fragilisé génétiquement ? l’avenir nous le dira…….peut-être.

    Aimé par 1 personne

    • Et bien je pense qu’on peut naître autiste et on peut aussi contracter l’autisme avec de mauvais vaccins avec le mercure, l’aluminium et autres saletés qui s’y trouvent. Il y a assez de preuves il suffit de vouloir les voir. Pour ceux qui ont une confiance aveugle dans le pharmachimique, et bien vaccinez vos enfants, donnez-leur toutes les saloperies possibles conseillées par ces grandes entreprises. Cela fera des heureux c’est vrai, mais ça ne sera pas vos enfants. Mon avis en me basant sur tout ce que j’ai pu avoir comme infos, c’est que plus vous êtes malades et plus bigpharma fait des bénéfices. A partir de la le scénario est clair !

      J'aime

    • Heille toi LOU ta sûrement toute des enfants parfait hen pour dire des affaire comme ça !!! Ça c’est ce qu’il essaie de faire acrère qu’il naisse avec l’autisme mais si t’aurai un enfants handicaper tu le saurai !! Quand ton enfant se développe bien et où pas tout d’un comme par hasar après un vaccin plus rien ne va on est pas fou on s’en ren contre !!!

      J'aime

    • Bonjour, il existe différents types d’autismes en effet… et comme par hasard, des traitements à bases de diurétiques amélioreraient la vie de certains autistes… ces médocs n’aideraient-ils pas tout « simplement » l’organisme à évacuer les métaux lourds neurotoxiques présents dans les vaccins…?

      J'aime

      • Arrête d essayer de faire de l argent sur le dos du bon monde. Les diurétiques sont utilisés pour normaliser le concentration de chlore ds les neurones. C’est étude sont fait sur des nouveaux né qui n ont même pas reçu le vaccin encore.

        J'aime

    • J’ai suivi une formation récemment au CRDITED (centre de réadaptation de la déficience intellectuelle et du trouble envahissant du développement) donné par un généticien… les études démontrent à ce jour que l’autisme est génétique… vous pouvez même y faire une prise de sang pour le dépister. Si vous avez un enfant autiste, les parents peuvent faire un test génétique et les résultats démonteront que l’un des 2 parents était porteur du gêne anormal de l’autisme… le même gêne qui détermine le sexe… c’est pourquoi les garçons sont plus touchés que les filles. Ce gêne étant plus court chez les garçons, s’il est anormal, l’enfant démontre davantage de séquelles sur les différentes sphères de son développement. Je ne m’inquiète pas trop pour les vaccins depuis cette formation. Il ne faut pas oublié que ces vaccins ont tout de même sauvé beaucoup de gens en éliminant des maladies qui causaient des épidémies et tuaient des milliers de gens…

      J'aime

      • Désolée de te contredire, mais ma fille a passé tous les tests et elle n’a aucun gêne autiste … pourtant elle l’est … même ce qu’ils apppellent le « X » fragile a été testé … et rien

        J'aime

  7. l’autisme peut arriver même a un enfant qui est dans le ventre de sa mère , il n’y a pas que les vaccins faut arrèter un peu mes enfants ont fait leur vaccins bha ils n’ont rien ,nous étant jeune ont la aussi fait et on est pas tous autistes

    J'aime

    • Bonjour, il y a différents types d’autismes… Pour le lien entre vaccins et troubles autistiques, c’est « simple »: certains enfants (la plupart heureusement) arrivent naturellement à éliminer les métaux lourds neurotoxiques présents dans les vaccins… et d’autres pas. Pour ces derniers, un traitement de désintoxication aux métaux lourds peut les aider ! Et comme par hasard, des traitements à bases de diurétiques amélioreraient la vie de certains autistes… ces médocs n’aideraient-ils pas tout « simplement » l’organisme à évacuer les métaux lourds neurotoxiques présents dans les vaccins…?

      J'aime

  8. A Free Wise Man. Je ne mets pas en doute du tout la piste environnementale, pour la simple et bonne raison que les dernières recherches effectuées en Suède démontrent que 50% du handicap seraient d’origine génétique et 50% d’ordre environnemental.
    Donc à partir de là, tout est envisageable.
    Mais les causes de ce handicap si complexe ne peuvent pas être dûent qu’à la vaccination.
    Il y a beaucoup de gènes responsables d’un côté, et sûrement beaucoup de causes environnementales de l’autre selon la situation et la vie de chaque individu.
    On ne peut pas résumer l’autisme à une simple vaccination même si elle peut être en effet une des causes qui provoqueraient un dysfonctionnement cérébral.
    Il y a des médicaments pris pendant la grossesse qui sont montrés du doigt aussi, la pollution etc…..beaucoup de facteurs sont en causes, génétiques et environnementales.
    Pour moi, ce handicap est « malheureusement » bien plus complexe que ça.

    J'aime

    • Bonjour, il y a différents types d’autismes… Pour le lien entre vaccins et troubles autistiques, c’est « simple »: certains enfants (la plupart heureusement) arrivent naturellement à éliminer les métaux lourds neurotoxiques présents dans les vaccins… et d’autres pas. Pour ces derniers, un traitement de désintoxication aux métaux lourds peut les aider !

      J'aime

    • Les maladies sont en général causé par un ensemble de facteur (génétique, environnement, alimentation…). Les vaccins sont peut-être un de ces facteurs et c’est à prendre en considération, mais ils ne font pas tout à eux seuls.

      J'aime

  9. il faut arreter de mettre les maladies sur le dos

    des vaccins et des médicaments ,

    cela est tres simpliste

    tout comme , le sida d’apres des blogs

    de dérives sectaires , aurait été inventé

    par les industries pharmaceutiques ,

    des blogs disent aussi que les cancers

    seraient du à des chocs psychologiques ,

    je connais les industries pharmaceutiques ,

    j’en suis retraité

    J'aime

    • Les maladies proviennent la plupart du temps de plusieurs facteur. La génétique en est un et explique pourquoi certaines populations, dans un même contexte, peuvent être plus touchée par une maladie. Il peut y avoir d’autres facteurs comme des faits communs dans le mode de vie, qui fragilise plus une population qu’une autre.

      J'aime

  10. Il faudrait préciser que ces vaccins contenant des adjuvants hautement neurotoxiques peuvent être à l’origine d’un certain type d’autisme, qui peut se « soigner » en faisant un traitement de désintoxication aux métaux lourds……. Les lobbies pharmaceutiques nous prennent bien pour des cobayes et des pompes à fric !!

    J'aime

  11. Étant moi même une maman d’une petite fille différente, il faut simplement arrêter de mettre la faute sur tout et rien! Il faut accepter la différence point finale. Et en passant, souvent on se rend compte vers l’âge de 18 mois qu’il y a quelque chose qui cloche, mais vous savez, ils,elles sont né comme ça.

    J'aime

    • Bonsoir Marie, je suis tout à fait d’accord avec vous, la différence existe bel et bien dès la naissance, in utero, même… Nous sommes tous différents, notre système d’élimination des toxines et autres corps étrangers aussi,… Comment expliquer que les troubles autistiques soient comme une épidémie… Certains scientifiques INDEPENDANTS parlent aussi de l’influence des ondes wifi, téléphoniques, de la pollution… et d’autres, pouvant sacrifier leur carrière parce qu’ils ne suivent pas les ordres des Lobbies, incriminent les vaccins et leurs adjuvants aux métaux lourds(ML) hypertoxiques ( même à petites doses et on le sait depuis des siècles!) pour le système nerveux et digestif, … et comme par hasard, des diurétiques !!, qui aident à éliminer donc, amélioreraient certains troubles autistiques ! C’est quand même étonnant, incroyable ! Et du coup, beaucoup de gens n’y croient pas… il existe aussi d’autres traitements naturels pour se désintoxiquer des ML (cure de charbon, argile, chlorophylle, citron chaud le matin à jeun, …)
      Je suis maman aussi, je ne supporte plus que nos gouvernements mondiaux laissent mettre sur le marché des produits avec des métaux lourds !! Bref, pour moi, les vaccins aux métaux lourds, et le ROR, c’est l’horror ! bonne nuit

      J'aime

  12. L’autisme est une maladie génétique innée qui apparaît vers l ‘âge de 18 mois chez les enfants. C’est une maladie qui ne s’attrape pas, on l’ a déjà en soi à la base. Le vaccin RRO est donné a 18 mois et un an pour éviter les risques de convulsion fébrile chez les enfants. L’âge d’administration du vaccin correspond au moment ou des signes d ‘ autisme peuvent apparaître chez les enfants, ce qui fait que les symptômes de la maladie sont faussement relié au vaccin. Les vaccins sont testé longtemps avant de permettre leur sortie et sont conçue pour protéger la population des épidémies.

    J'aime

  13. je suis completement outree je suis maman de 5 enfants 12 5 3 2 1 ans mon fils de 12 ans n as aucun problem celui de 5 ans et disphasie pispaxie celui de 3 ans es autiste lourd celui de 2 ans autiste leger ma fille de 1 ans presente deja des signes de retards et ce sont tous de enfants d un pere afro americain …….. je suis sans mots fustree outree peiner blesser oh mon Dieu

    J'aime

    • Si tu crois que tu peux ainsi attaquer cette majestueuse!!! Noble!!! Profession qu était ET je dis bien qu était la Médecine et bien crois moi tu as intérêt D avoir n dossier béton car moi ça fait 2 ans que je me bats contre eux ma mére est décédée de suite D une mauvaise prise en charge et surtout une infection nosocomiale prouvée ET contractée durant son séjour à L Hopital de Morlaix dans le Finistère
      Tout ceci est écrit ET détaille dans son dossier médical que j ai en ma possession îl A d ailleurs fallu 4 demande pour le recevoir à peu près complet !!!
      Et bien non apreS maintes et maintes expertises ils ont déclaré que de toute façon vu son état elle était trop faible pour se retaper elle a passé 1 mois chez eux en rentrant ELKE pesait 49 kg S et 1 mois plus tard elle sortait les pieds devant décédée et ne faisait plus QUD 36 kg!!!
      Et non de toute façon il lui avait trouvé
      ÀH C est une nouvelle maladie sans nom !!!???
      Avec des troubles Parkinsonien ET D alzeitmer
      Bref il se couvre tous entre eux ET N iront jamais contredire un confrère c est lamentable !!!
      Donc pour finir ma mére est décédée car elle S auto infectait pas avec de la nourriture car durant 1 mois elle N a eu QUD de L eau gélifiée mais écoutez bien
      Avec sa salive !!!
      Je suis dégoûtée et ai stoppe toutes les procédures avant en plus D être ruinée par les avocats et les experts TOYS plus I compétents les uns que les autres car ils se couvrent TOYS entre eux
      ET moi aussi malheureusement j ai ûn neveu autiste qui jusUe une semaine après so vaccin ROR était un petit garçon heureux souriant qui commençait à babiller puis apreS le vaccin fini
      Silence radio îl A maintenant 14 ans ET est toujours autiste bien entendu léger cette MAIS assez pour ne pas pouvoir être comme les autres
      C est triste !!!

      J'aime

  14. Pour ceux qui ont une confiance aveugle dans l’industrie pharmaceutique, voici une vidéo de Bill Gates, grand fabricant de vaccins entre autres, qui explique devant une salle pleine que le plus grand problème de l’humanité est la surpopulation et que les vaccins constituent une bonne façon, entre autres, de contrôler les naissances……. C’est pourtant assez clair je crois. Ceux qui veulent continuer à croire aux bienfaits des vaccins et bien faites vous vacciner, ça fera une sélection naturelle, mais cessez de poster des messages insultants à mon égard parce qu’ils n’apparaîtront pas dans le blog. Compris les gars ? C’est mon blog donc moi qui décide🙂 Bonne visualisation >>> https://freewiseman.wordpress.com/2014/07/30/bill-gates-explique-la-depopulation-par-vaccination/

    J'aime

  15. Sur le fond je n’ai pas de jugement à donner car c’est arguments contre arguments, études contre études… qui croire ? Par contre, soit l’article a été mal traduit, soit les résultats n’ont pas été bien interprétés, soit c’est du pipeau, car dès le début de l’article on nous dit que le risque d’être autiste après ce vaccin pour les afro-américains est de 340%… c’est juste impossible, le maximum étant 100% (soit la totalité des cas). 340% ça veut dire plus que la totalité des cas… cherchez l’erreur…

    J'aime

    • C’est un pourcentage par rapport à l’incidence de la maladie dans la population non-vaccinée. Cela veut seulement dire qu’il y a 3,4 fois plus d’autistes chez les vacciné que chez les non vaccinés dans la population afro-américaine.

      J'aime

  16. Étrange sur mes trois enfants le deuxieme a eu un comportement bizarre après le vaccin de 6 mois et pourtant il se developpait bien. Après celui de 9 mois plus un mot il avait parlé mais fini, régression pour etre déclaré dysphasique vers 2ans et demi j’ai décidé de ne pas faire vacciner ma troisième apres celui de 4 mois. C’est la seule qui se rendera à l université. Ce que j’en conclu c’est que effectivement certains enfants réagissent aux vaccins et ceux ci probablement ne peuvent combattre les effets et cause des problèmes neurologique. Il faut etre responsable et bien choisir selon nos connaissances. Il est certain que les vaccins ne sont pas bon pour tous. Il faut des fois écouter notre voix interieur. Je me sentais pas a l aise pour ma troisième avec le vaccin je crois que j’ai fait un bon choix.

    Aimé par 1 personne

  17. Des risques d’autisme de 340% chez les afro – américains? Donc pour chaque enfant afro américain vacciné, il y en a 3.4 autres qui développent un trouble du spectre de l’autisme? Ça regarde mal! Si toute la population mondiale était vaccinée, sur les 7 milliards d’êtres humains, il y aurait 24 milliards d’artistes.

    J'aime

    • C’est un pourcentage par rapport à l’incidence de la maladie dans la population non-vaccinée. Cela veut seulement dire qu’il y a 3,4 fois plus d’autistes chez les vacciné que chez les non vaccinés dans la population afro-américaine.

      J'aime

  18. je confirme la dangerosité des vaccins !! je me suis retrouvée paralysée, avec une myélite.. à deux doigts de choper la sclérose en plaque.. j’ai vécu un calvaire pendant années.. encore des séquelles de fatigue.. tout ça parce qu’un docteur a décidé de me faire vacciner de l’hépatite B à 30 ans..

    Aimé par 1 personne

  19. Une fois de plus, il semblerait que l’on nous ait menti. Je suggère la lecture de « vaccins, on nous aurait menti ? : l’avis d’un avocat » (Ed. Marco Pietteur)

    J'aime

  20. Les métaux lourds ne sont peut être pas en cause. N’oublions pas que le vaccin rougeoleux est un vaccin vivant atténué et que la rougeole peur avoir pour complication(rare) une encéphalite rougeoleuse. Ma fille aînée et son frère cadet (2 ans de différence) n’ont pas été vacciné par le ROR. Ma fille a fait une rougeole classique par la fièvre(40), par les symptômes, la localisation de l’éruption et son aspect. Guérison parfaite. Peu après son frère a eu une affection fébrile(un pic à 38°5, disparition rapide de la fièvre, éruption faible) qui aurait pu évoquer « une rougeole vaccinale ». Après cette « rougeole » il y a eu une rupture brutale dans son développement: refus alimentaire, retour au pot bébé(il avait 17mois et mangeait de tout), difficulté pour capter son attention, même de la part de sa mère, puis retard de langage, dyslexie ensuite(neuro – orthophonie). Brutalement, à l’entrée en 6e, ses difficultés scolaires disparurent, il progressa, eut son BTS électronique, alors que du fait de ses difficultés attentionnelles, il m’avait été conseillée une rééducation orthophonique intensive et le redoublement en grande maternelle! J’ai également participer à son évolution en le faisant progresser en langage et lecture en même temps en écrivant des mots sur un carton, en les découpant en syllabes en lui demandant de reformer le mot en le prononçant, puis ensuite en assemblant des lettres écrites sur des cartons. Des années plus tard, j’ai lu le témoignage de parents dont l’enfant présentait un lourd handicap après encéphalite post ROR, je fus troublé de voir que, en dehors des troubles de conscience que mon fils n’a jamais eu, cet enfant avait cependant des points communs avec mon fils, notamment le refus des aliments selon la couleur, vert d’abord, puis autres couleurs, pour ne manger que ce qui avait une couleur pâle(pot pomme banane, yaourt, biscuits) pendant plus d’un an!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s