Un médecin militaire confirme que le virus Ebola est soignable depuis près de 40 ans

Cet extrait d’un JT datant du 20 mai 1995 montre qu’une épidémie d’Ebola au Zaïre en 1976 a tué environ 300 personnes (officiellement 280 morts sur 318 cas, soit une mortalité de 88%) et que la maladie s’est éteint d’elle même. En 1977, un chercheur a été infecté en laboratoire suite à une erreur de manipulation et il a été sauvé grâce à un sérum développé par des français et des belges.

Le Figaro rapporte que l’Aixois Gilbert Raffier est le premier médecin qui a découvert le virus Ebola. Selon le quotidien, il a été envoyé au Zaïre (l’actuelle République Démocratique du Congo) en 1976. Il avait pour mission d’aider le pays à lutter contre la propagation d’une grave maladie : la fièvre hémorragique.

Le docteur Gilbert Raffier avait constaté le ravage du virus dans une mission catholique au Kinshasa. Il avait alors organisé un camp d’isolement pour les malades. D’après Le Figaro, l’expert en médecine tropicale avait également collecté des échantillons de sang pour faire des analyses dans les laboratoires belges.

Sources :

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/gilbert-raffier-le-premier-medecin-a-s-etre-penche-sur-ebola-7774433037

http://www.agenceinfolibre.fr/info/medecin-militaire-confirme-virus-ebola-soignable-depuis-pres-40-ans/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s