Les ingrédients pour les cures de jus (liste de Thierry de Vivre Cru)

10644274_544450199031749_6571108659825196420_o

Les ingrédients pour les cures de jus ( liste de Thierry de Vivre Cru)

Ail : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Extrême nettoyant des voies digestives. Antiparasitaire.

Artichaut : Très bon pour le foie, ainsi que toute la famille des chardons. Attention, goût très amer, ce qui le rend très actif sur le foie, donc à doser doucement au début.

Asperges : On peut la manger crue ou la passer en jus. Privilégier l’asperge verte, l’asperge blanche ne contenant presque aucun minéral ni chlorophylle. Le jus pomme /asperge verte est très bon pour la peau, notamment contre l’acné.

Lire la suite

Comment le blé moderne (gluten) nous intoxique…

img1966912

La face sombre du blé : Nouvelles perspectives sur la cœliaquie et l’intolérance au blé.

L’omniprésence du blé et son statut révéré parmi les institutions tant laïques que sacrées, différencie cet aliment de tous les autres aliments consommés avec plaisir par les êtres humains. Pourtant, l’ascension sans égale du blé en tant que catalyseur de l’émergence de la civilisation n’est pas sans contrepartie. Si le blé a été le moteur de l’expansion de la civilisation et était glorifié comme étant un « aliment nécessaire », à la fois au sens physique (en anglais staff of life – bâton de la vie) et au sens spirituel (le corps du Christ), les cœliaques sont cependant la preuve vivante du côté sombre et moins connu du blé. Une étude de la cœliaquie peut aider à comprendre le mystère de l’homme moderne, qui mange chaque jour du blé et est l’animal le plus malade à avoir jamais foulé cette planète étrange qui est la nôtre.

Lire la suite

La vraie cause du cancer et pourquoi elle a été gardée secrète !

nano_points_mauves

Voici la vraie cause du cancer et pourquoi elle a été gardée secrète !

Le lauréat du prix Nobel, le Dr Otto Warburg H., a consacré sa vie à l’étude et à la cause du cancer. Dr Warburg était directeur de l’Institut Kaiser Wilhelm (aujourd’hui Institut Max Planck) pour la physiologie cellulaire à Berlin.

Otto Heinrich Warburg, né le 8 Octobre 1883 à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg), mort  à Berlin, était un médecin, physiologiste et biochimiste allemand. Docteur en chimie et docteur en médecine, il fut lauréat du Prix Nobel physiologie et médecine pour sa découverte de processus-clés de la respiration cellulaire et de différents systèmes enzymatiques. Ayant démontré que les cellules cancéreuses changent leur métabolisme pour passer à un métabolisme anaérobie Il a formulé l’hypothèse, non confirmée, que le cancer ne peut pas se développer dans un milieu riche en oxygène. Parmi ses étudiants, le plus illustre est Hans Adolf Krebs, prix Nobel lui aussi en 1953.

Lire la suite