Les ingrédients pour les cures de jus (liste de Thierry de Vivre Cru)

10644274_544450199031749_6571108659825196420_o

Les ingrédients pour les cures de jus ( liste de Thierry de Vivre Cru)

Ail : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Extrême nettoyant des voies digestives. Antiparasitaire.

Artichaut : Très bon pour le foie, ainsi que toute la famille des chardons. Attention, goût très amer, ce qui le rend très actif sur le foie, donc à doser doucement au début.

Asperges : On peut la manger crue ou la passer en jus. Privilégier l’asperge verte, l’asperge blanche ne contenant presque aucun minéral ni chlorophylle. Le jus pomme /asperge verte est très bon pour la peau, notamment contre l’acné.

Basilic : Recommandé pour les personnes en fatigue chronique. Endrocrino-régulateur : permet de stabiliser tout le système endocrinien, d’apporter repos, quiétude, bien-être, aux personnes en perturbation thyroïdienne.

Betterave : Très bonne pour régénérer le sang et le foie, en stimulant la construction des globules rouges.

Blettes ou bettes : Riches en minéraux. Riche en acide oxalique, donc assiste le péristaltisme intestinal. Les choisir les plus vertes possibles.

Carottes : Excellente base de jus pour le corps entier, notamment pour les intestins. Riches en antioxydants et très reminéralisantes. Ne pas utiliser les fanes de carottes, trop dures pour l’extracteur.

Céleri branche : Riche en minéraux. Particulièrement agréable par temps chaud et, donc, risque de donner froid en hiver. Facilite la fluidification du sang. Parmi les légumes cultivés, c’est la source la plus concentrée de sodium, une véritable bombe minérale à utiliser dans ses jus !

Cerise : Très astringente et très puissante.

Chardon-marie : Très bon pour le foie, ainsi que toute la famille des chardons.

Chénopode blanc : Même famille et donc mêmes principes que les épinards.

Chou, chou-fleur, brocoli et toute la famille des choux : Les gaz causés par le jus de chou ne sont pas liés au produit lui-même, mais à la déséquestration des gaz contenus dans les intestins. Augmenter la dose progressivement, de manière à ce que la quantité de gaz reste acceptable. Les choux ne causent pas de gaz, ils les révèlent.

Citron : On peut, si on le souhaite, en mettre dans tous ses jus, pour son goût tonique, sa charge énergétique, son aspect détoxinant, sa capacité à dissoudre les calcifications et calculs, mais aussi parce que, étant antioxydant, il permet de conserver ses jus plus longtemps. Avec ou sans la peau. Le citron est un astringent majeur, il facilite le mouvement de la lymphe et permet de dépasser beaucoup de crises de détoxination.

Clémentine : Excellente pour les glandes surrénales

Concombre : À utiliser avec la peau. Très reminéralisant. Excellent diurétique. Particulièrement agréable par temps chaud. Véritable remède pour la peau.

Coriandre : Très utilisée pour la détoxination des métaux lourds. Très détoxifiante en jus.

Courgette : Permet de donner du velouté aux jus par temps chaud.

Cresson : pour dégager les voies respiratoires

Curcuma : La racine de curcuma fraîche (à trouver en magasin bio) est un régulateur de l’inflammation extrêmement puissant en interne. On peut la passer en jus pour désenflammer ses intestins. Il est intéressant de l’associer au poivre noir (comme dans le mélange immuno-vie des plantes ABC de la Nature) ou au gingembre pour multiplier les effets de la curcumine (principe actif du curcuma.

Épinards : Leur acide oxalique (non toxique cru) favorise le péristaltisme intestinal. Riche en chlorophylle.

Fenouil : Les semences, le bulbe et le feuillage du fenouil (sauvage ou cultivé) sont carminatifs (comme les semences de cumin et de carotte), ce qui signifie qu’il va aider à expulser les gaz des intestins. Ami des intestins ballonnés. Rafraîchissant par temps chaud.

Fenugrec : Intéressant en graines germées, pour nettoyer le foie et le pancréas.

Fruits rouges : Fraises, framboises, myrtilles, groseilles, cassis, etc. Excellents ajouts aux jus, chargés en antioxydants, de la nutrition à l’état pur.

Gingembre : À associer au curcuma, excellent pour la digestion, carminatif.

Graines germées jusqu’au vert : Par exemple l’alfalfa (luzerne) pour obtenir de la verdure bio chez soi. Ne passer en jus que la partie verte, pas la graine. Chargées en minéraux.

Grenade : On peut en faire un jus très astringent, qui aide à faire bouger la lymphe et remplace avantageusement le café. Attention, ce jus est tellement puissant qu’il peut donner la nausée quand on n’en a pas l’habitude.

Herbe de blé : Régénérante, riche en protéines et en minéraux. À faire pousser chez soi. À inclure progressivement car peut provoquer de fortes réactions.

Laitue et autres salades : Riche en minéraux, en principes amers, notamment la scarole et la romaine. Plus une salade est verte, plus elle est riche en minéraux et en principes actifs.
Scarole : Pour régénérer le cortex des glandes surrénales.

Mâche : Riche en fer, en chlorophylle et en oxygène.

Mandarine : Excellente pour les glandes surrénales.

Mauve : Adoucissante pour les intestins.

Melon : Très détoxinant et actif sur les reins. À utiliser avec la peau.

Menthe : Très rafraîchissante.

Oignon : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Spécifique des voies respiratoires.

Oranges : Forte charge énergétique, aspect détoxinant, capacité à dissoudre les calcifications et calculs. À utiliser sans la peau, car elle contient des huiles essentielles extrêmement puissantes. Le jus d’orange génère des réactions de nettoyage très puissantes : vérifier l’état de ses émonctoires avant d’en consommer de grandes quantités. Les longues cures de jus d’orange pour les personnes déminéralisées et fatiguées sont à proscrire. Toujours tester de petites quantités de jus d’orange pur, puis augmenter les quantités progressivement.

Ortie : Panacée. Très reminéralisante, très riche en fer et en éléments actifs. Attention au lieu de récolte, car l’ortie concentre les produits actifs de son environnement. Plante majeure de tout le système glandulaire.

Pastèque : Très détoxinante. À utiliser avec la peau, qui contient un précurseur de l’arginine, permettant notamment de lutter contre la fonte musculaire chez les personnes âgées. Très régénérante pour la sphère rénale.

Patates douces :

Pêche, brugnon, nectarine : Fruits très doux, à inclure généreusement,

Persil : Fluidifiant sanguin, à prendre avec modération, notamment pour les femmes qui ont des règles trop abondantes. Recommandé pour les personnes en fatigue chronique.

Piment : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Très actif sur la sphère digestive. Antiparasitaire majeur. Vasodilatateur : augmente les échanges immunitaires et nutritifs dans le corps.

Pissenlit : Comme toutes les plantes amères, très bon pour le foie.

Plantain : Efficace pour aider à faire circuler la lymphe.

Poire :

Poireau : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Voir oignon.

Poivron : Le poivron vert est indiqué pour la production de collagène. Excellent jus l’été, proche du gaspacho : poivron rouge, concombre, tomate et verdure.

Pomelos / pamplemousses : Forte charge énergétique, aspect détoxinant, capacité à dissoudre les calcifications et calculs. À utiliser sans la peau, car elle contient des huiles essentielles extrêmement puissantes.

Pommes : Excellente base de jus, notamment avec les ingrédients forts et amers, qu’elle rend faciles à boire grâce à son goût sucré. Leur pectine forme un mucilage qui aide à guérir la membrane intestinale en la désenflammant. Éviter les pommes farineuses, qui ne font pas beaucoup de jus. À inclure généreusement.

Pommes de terre : Leur potasse est bonne contre les ulcères mais à utiliser avec parcimonie.

Prêle : Très reminéralisante.

Radis / radis noir : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant.

Raisin : Très détoxinant. Principes astringents. Vérifier que les émonctoires fonctionnent bien avant d’en prendre en grande quantité.

Rhubarbe : À utiliser avec modération, car très puissante. Feuilles et tiges.

Roquette : Pour régénérer les poumons. Remet les toxines en circulation. Assainit le tube digestif.

Tomate : Délicieuse en jus, à inclure largement.

Topinambour : À utiliser avec parcimonie. Le jus de topinambour contient des sucres complexes, qui peuvent occasionner beaucoup de flatulences.

Vanille : Donne un goût très agréable aux jus de fruits

Les personnes qui présentent un trouble du métabolisme des sucres, comme le diabète, ne pas dépasser 1/4 de fruits dans les jus, voire moins d’1/4 pour les cas avancés de diabète de type 1. Au fur et à mesure que le système se nettoiera et se détoxinera, la capacité du corps à tolérer les sucres des fruits s’améliorera.

Par Kiwi du forum de l’Herbe Folle :
http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/
Page FB: https://www.facebook.com/pages/Forum-de-LHerbe-Folle/509270549216381

3 réflexions sur “Les ingrédients pour les cures de jus (liste de Thierry de Vivre Cru)

  1. Bonjour,
    c’est en parcourant cette liste que je me suis aperçue que Thierry avait inclu les feuilles de Rhubarbe.
    Durant toute ma jeunesse j’ai entendu dire la tige oui JAMAIS LES FEUILLES qui sont TOXIQUES !
    Pouvez vous faire des recherches et m’en dire plus !
    Merci

    J'aime

  2. Les personnes qui présentent un trouble du métabolisme des sucres, comme le diabète, ne pas dépasser 1/4 de fruits dans les jus, voire moins d’1/4 pour les cas avancés de diabète de type 1. Au fur et à mesure que le système se nettoiera et se détoxinera, la capacité du corps à tolérer les sucres des fruits s’améliorera.Donc si je ne suis pas diabétique , les sucres jus naturelles ne peuvent-ils pas M’apporter cette maladie ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s