Le Dr Brian Hooker (père d’un enfant handicapé par les vaccinations) met en lumière la fraude du CDC

Brian Hooker, père d’un enfant handicapé par les vaccinations :

7075570-10831282

Ses opiniâtres recherches pour mettre en lumière la fraude du CDC (Centres Américains de Contrôle et de Prévention des Maladies)

Editeur de Health Impact News, 13 octobre 2014 (Extraits)

Un éminent chercheur des Centres Américains de Contrôle des maladies (CDC), a  avoué sa participation dans le camouflage des données qui montrent clairement des liens entre les vaccins et l’autisme.

Voir : http://healthimpactnews.com/2014/cdc-whistleblower-cdc-covered-up-mmr-vaccine-link-to-autism-in-african-american-boys/

Il s’agit d’une histoire que les médias traditionnels ne pourront plus se permettre d’ignorer longtemps. Ces grands médias sont fortement financés par l’industrie pharmaceutique et cette industrie pharmaceutique possède ses propres porte-parole auprès de tous les grands réseaux journalistiques.

L’industrie pharmaceutique représente peut-être le groupe le plus riche et le plus puissant de ce 21ème siècle. Ils vont réagir et  arranger cette histoire au mieux de leurs intérêts, vous pouvez en être certain.

Ce dont nous avons besoin c’est d’autres lanceurs d’alerte parmi les grands médias. Ces personnes perdront certainement leur emploi ou verront leur carrière brisée comme ce fut le cas pour Sharyl Attkisson. D’autres, comme Ben Swann ont quitté les médias traditionnels pour fonder leur propre réseau de reportage dans lequel ils se sentent libres de publier la vérité sur quantité de sujets, y compris les vaccins et l’autisme.

Le Dr Brian Hooker et le CDC

Beaucoup de personnes, même dans les médias alternatifs se sont montrés réticents à accorder une large couverture à cette histoire, se demandant si elle était bien vraie.
Certains ont même suggéré qu’il n’y avait pas eu de lanceur d’alerte et que c’était un coup monté par le CDC pour ridiculiser le « mouvement anti-vaccin ». Je suis certain que tout cela va bientôt changer car on connaît aujourd’hui le nom du lanceur d’alerte.

http://healthimpactnews.com/2014/cdc-whistleblower-comes-forward-admits-coverup-on-vaccine-link-to-autism/

La seule raison pour laquelle j’ai décidé de faire une publication sur cette affaire c’est parce que je connais personnellement le Dr Brian Hooker. Il a été l’un des auteurs de nos articles sur les vaccins, l’autisme et le CDC.

Le Dr Hooker a participé à la production d’une vidéo où sa relation avec le lanceur d’alerte a été révélée.

https://www.youtube.com/watch?v=sGOtDVilkUc&list=UUfIZ2PofuUgEM79W3fOc6Mg

Le Dr Hooker est le père d’un enfant dont la santé a été endommagée par les vaccins, il est titulaire d’un doctorat, il est aussi chercheur. Il a lutté pendant plus de 12 ans pour obtenir, grâce au « Freedom of information Act », un maximum de données au sujet desquelles le CDC prétend qu’il n’y a pas de lien entre la vaccination et l’autisme. Il a voulu soumettre au Congrès l’essentiel des résultats de sa propre enquête sur les données du CDC au sujet des vaccins et de l’autisme. Le Député Bill Posey l’a aidé à contraindre le CDC à se plier à plusieurs de ses demandes.

12 ans de quête inlassable pour trouver la vérité que le CDC cachait ont finalement abouti. Le CDC  s’est vu contraint de remettre ces documents au Dr Hooker pour que celui-ci puisse finalement se pencher sur les originaux  utilisés par le CDC pour prétendre qu’il n’y avait pas de lien entre la vaccination et l’autisme. Il a fallu la pression du Congrès et tout spécialement du député Bill Posey pour obtenir cette information.

http://healthimpactnews.com/2014/cdc-caught-hiding-data-showing-mercury-in-vaccines-linked-to-autism/

Au début, les grands médias n’ont pas relayé l’information, mais comme cette histoire gagnait en popularité dans les médias sociaux, le Dr Hooker fut attaqué par rapport à son analyse des données ;

Le Dr Hooker est un héros et l’histoire finira par le démontrer. Il continue d’ailleurs ses recherches sur toutes les données qui ont été cachées au public pendant si longtemps. Il a besoin de notre soutien comme aussi le Dr Thompson, le lanceur d’alerte du CDC.

http://healthimpactnews.com/2014/cdc-whistleblower-comes-forward-admits-coverup-on-vaccine-link-to-autism/

Le Dr Hooker a clairement indiqué que son objectif était d’obtenir la vérité du CDC comme un programme de vaccination plus sûr pour les enfants. Bien que le programme officiel de dédommagement prouve que la santé de milliers d’enfants a été altérée ou qu’il y a eu des morts après des vaccins, le CDC continue à promouvoir un programme de vaccins passe-partout qui sacrifie la vie de quantités d’enfants.

Le Dr Hooker interviewé par Scott Bell

La semaine dernière  le « Show Scott Bell » a présenté une interview du Dr Hooker. Scott Bell  qui avait interviewé le Dr Hooker et le Dr Andrew Wakefield pendant plusieurs années sur le lien entre vaccins et autisme, a fait allusion au CDC (Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies) comme au « Centre de Création des Maladies ». […]

Le Dr Hooker a ré-analysé les données concernant les premiers vaccins ROR ainsi que le risque d’autisme. Il a déclaré : «  J’ai reçu les mêmes résultats de l’étude que le CDC. Ils n’ont juste pas mentionné les risques. Ils ont choisi d’enterrer cette information. Ils ont fait une publication en 2004 qui montrait que les enfants afro-américains ne couraient pas de risques. »

Le Dr Hooker a depuis ré-analysé les données, y compris celles qui ont été camouflées. Il a publié les résultats sur ce site :

http://www.translationalneurodegeneration.com/content/3/1/16/abstract

Il écrit : « La présente étude fournit de nouvelles données épidémiologiques qui montrent que les garçons afro-américains qui ont reçu le vaccin ROR avant 24 mois ou 36 mois sont davantage susceptibles de recevoir le diagnostic d’autisme.»

[…] L’un des coauteurs de la fameuse étude, Le Dr Coleen Boyle a témoigné plusieurs fois devant les Comités du Congrès, disant qu’il n’y avait pas de preuves fiables montrant qu’il y aurait une relation entre vaccins et autisme. Elle était cependant co-auteur de l’étude. Elle savait que des éléments avaient été camouflés. Elle fut donc complice de cette dissimulation. Elle a eu des entretiens spécifiques avec les autres auteurs de l’étude pour ne pas divulguer cette information particulière. Si elle a menti, elle s’est parjurée devant le Congrès. Maintenant, nous avons la preuve que les choses se sont passées comme cela.

Le Dr Hooker dit que le lanceur d’alerte a même essayé d’encourager le Dr Gerberding, alors directrice du CDC de partager toutes ces données avec l’Institut de Médecine, mais il a été réprimandé. Le Dr Gerberding a quitté le CDC en 2009 et est maintenant à la tête de la Division « Vaccins » chez Merck (le fabricant du vaccin ROR) […]

Nous avons une énorme dette de gratitude vis-à-vis du Dr Brian Hooker qui a lutté pendant 12 ans pour obtenir les données originales du CDC ! Il a besoin de tout notre soutien parce que, dans la suite, les choses ne vont pas être faciles pour lui.
Car, comme il a lui-même déclaré au cours de l’émission de Scott Bell : «  Ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg. Il y a encore tellement de choses qui doivent être révélées. »

http://www.robertscottbell.com/blog/cdc-vaccine-violence-whistleblower-autism-cover-up-brian-hooker-phd-ty-bollinger-outside-the-box-gravity-h2o-filters-mexico-gmos-more/

http://healthimpactnews.com/2014/dr-brian-hooker-father-of-vaccine-damaged-child-and-his-relentless-pursuit-to-expose-fraud-at-cdc/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s