Le lait , le 2 ème criminel qui se cache dans votre réfrigérateur

producteurs-lait-500_843777_679x417

 

Pourquoi une femme sur 10 est atteinte d’un cancer du sein en occident en comparaison avec 1 sur 10 000 en Chine ?

Les Chinois ne consomment pas de produits laitiers. Le nom familier du cancer du sein en Chine est « La maladie des femmes riches » car elles mangent de la glace ou du fromage comme à Hong Kong.

Les études en épidémiologie commencent également à mettre en évidence le lien entre lait et cancer.
Alors comment les produits laitiers, tant aimés et adulés par les occidentaux, sans parler des américains dont le régime en contient 40%, peuvent-ils avoir des effets si néfastes ?

Le lait maternel est un aliment parfait pour le bébé mammifère. Il ne peut  pas manger la nourriture des adultes. Mais lelait contient un élément chimique puissant – le facteur de croissance insuline ou IGF-1 – qu’on trouve naturellement chez les filles pubères car il favorise le développement des seins. Cette substance chimique, conçue pour stimuler la croissance, pourrait aussi favoriser la croissance anarchique des cellules.

Plus de 70% de la population mondiale ne digère pas le sucre du lait, le lactose. L’intolérance au lactose pourrait être le signal d’alarme de la nature : peut-être la nature essaie-t-elle de nous dire que cet aliment n’est pas fait pour nous. L’homogénéisation apparemment permettrait seulement aux éléments chimiques cancérigènes de passer plus vite dans le sang.

Les études épidémiologiques montrent une corrélation positive entre la consommation de produits laitiers et le cancer du sein depuis une vingtaine d’années. Les chercheurs commencent à trouver une augmentation du risque de cancer du sein et de la prostate chez les personnes qui consomment du lait. Il y a aussi les dioxines et autres éléments chimiques très toxiques, certains cancérigènes, souvent solubles dans les graisses, qu’on trouve en concentration particulièrement élevée dans le lait.

Une autre question est maintenant soulevée : le lait que nous buvons depuis les années 1960 n’est plus le même que celui d’avant ; en effet auparavant les vaches mangeaient de l’herbe, ce qui est rarement le cas de nos jours.

Comment savoir : facile ! Vérifiez par vous-même : stoppez le lait pendant quelques semaines et observez l’effet sur votre bien être. Si vous vous sentez mieux, face à des petits maux comme l’acné, une allergie, des ballonnements, etc. cela vous encouragera à appliquer le principe de précaution contre toutes ces nouvelles maladies qui apparaissent avec le développement du mode de vie occidental.

46 réflexions sur “Le lait , le 2 ème criminel qui se cache dans votre réfrigérateur

  1. Le lait sert de transition à tous les « bébés » mammifères: vache, buffle, cheval, gazelle, singe, ours…ainsi qu’ humains. Ensuite, tous ces mammifères trouvent leur nourriture: fruits, légumes, viande, …Il n’y a encore que l’homme qui s’approprie la nourriture des autres, qui de plus se trouve être la nourriture volée à des nourrissons mammifères.
    Sabine.

    Aimé par 2 people

    • pour être un peu plus dans le médical (infirmière) , j’ai suivit une formation sur les maladies inflammatoires…….le lait de vache contient des Oméga 6 qui induisent de l’inflammation dans le corps…tandis que les Oméga 3 contiennent le mécanisme inverse des anti-inflammatoires naturels. C’est pourquoi les rhumatologues ( qui se sont penchés sur le coté alimentaire) recommande d’arréter totalement le lait et la viande rouge…….valable aussi pour les problèmes de peau….

      J'aime

  2. Article très (trop?) alarmiste pour une simple corrélation (qui ne signifie pas que le lait est forcément une des causes de l’augmentation des cas de cancer, ou du moins cela reste à prouver). Je serais néanmoins curieuse de pouvoir lire les études dont vous parlez sans les citer…. Pourriez-vous ajouter vos sources s’il vous plait?

    Aimé par 2 people

  3. Je ne consomme plus ou très peu de produits laitiers depuis environ deux ans. Je n’y ai vu que des bienfaits sur ma santé (maintien du poids, sommeil, ballonnements, etc.)

    La question à se poser est la suivante : pourquoi lorsqu’on est malade, qu’on veut perdre du poids, qu’on veut combattre un problème de santé quelconque, la première chose à modérer ou couper sont les produits laitiers? C’est le « pattern » que j’ai observé en tout cas.

    Une autre question à se poser est pourquoi un enfant de 50lbs devrait boire le lait d’un mammifère d’une tonne et plus? C’est totalement illogique. Le lait stimule l’hormone de croissance sans bon sens, et je suis persuadé que c’est une des principales causes d’obésité en Amérique du Nord.

    À peu près tous les produits transformés contiennent des produits laitiers, ou du moins des traces. C’est incroyable comment nous ne savons pas ce que nous consommons dans notre beau monde de consommateurs! On agit comme des moutons qui suivent le troupeau qu’est notre civilisation, sans trop se poser de questions.

    Ceux qui aiment et consomment des produits laitiers ont tout mon respect. C’est votre choix et ça vous appartient.

    Merci pour ce bel article. Très intéressant. J’aimerais bien voir vos sources également.

    J'aime

    • je bois du lait pur depuis mes 5 mois :je suis mince,j ai un très bon sommeil,9,6 de tension,jamais de médicaments et puis l accident grave,pour les pompiers j étais un miracle d être en vie et pour les médecins je devrais être dans une chaise grâce au lait mes os ont tenus et se sont remis ,je mesure1,76m pour 58kg et je viens de réduire ma conso de lait pur a 1l par jour je fait du beurre de la crème fraiche,je crois en l hérédité mon papa ,mon grand père avaient les mêmes caractéristiques quand a mon frère et ma maman pas de lait aucun laitages :diabète,cholestérol,toujours des problemes de santé expliquez moi ?

      J'aime

      • Pour digéré le lactose vous devez produire du lactase, production qui s’arrête entre 3 et 6 ans. Le lait devient indigeste. Par contre chez certaines personnes cette production continue et ils digèrent toujours bien le lait. Personnellement j’ai commencé à faire une intolérance vers 30 ans. Depuis que je me limite aux fromages ( qui ne contiennent pas cette molécule indigeste) tout va mieux.

        Aimé par 1 personne

  4. Bonjour

    Ma grand mère a 92 ans et boit du lait matin et soir depuis des années. Pas de cancer , ni de maladies particulières.
    Je pense que les organismes sont différents et ne réagissent pas de la même manière a la consommation de certains aliments, tout comme face à certaines maladies . Personnellement , je consomme des laitages que je digère bien, mais je veux bien essayer de limiter ma consommation pendant quelques temps pour voir s’il y des effets sur mon bien être .

    J'aime

    • « Mon grand-père fumait 2 paquets de cigarettes par jour. Il est mort à 90 ans. » J’ai entendu dans une émission à la radio.

      Est-ce une raison pour penser que fumer ne tue pas et que l’on peut s’adonner librement à la consommation de tabac ?

      Il existera toujours des cas qui viendront « contredire » les études statistiques qui elles ne s’intéressent pas aux cas particuliers mais à la masse : ça ne trompe pas.

      Chacun choisit son camp.

      J'aime

      • Merci de ce témoignage. Combien d’enfants au monde auraient besoin de lait pour vivre ou ne serait-ce que survivre. Qu’est-ce que cette société qui en accumulant des études de tous genres, tendancieuses veut jeter aux orties tout ce qui nous a éloigné de la misère, de la famine, de la malnutrition et qui a permis à nos jeunes d’être beaux, grands, éclatants de vie … comparez-les aux malheureux des autres continents. Demandez aux peulhs ce qu’ils deviendraient sans le lait de leurs troupeaux, aux Corses ce qu’ils seraient devenus tant leurs ressources étaient pauvres s’ils n’avaient eu lait de caprins et ovins, fromages etc, etc

        J'aime

      • On peut aussi faire dire ce qu’on veut aux statistiques, s’il y a plusieurs statistiques sur un même sujet, on choisit celui qui convient à nos convictions et lui faire dire ce à quoi on croit… Je crois qu’il ne faut pas généraliser. J’ai eu un cancer du sein et je ne boit presque pas de lait sauf dans mon café…une larme. Je me fie beaucoup au Dr Béliveau qui a écrit plusieurs livres sur le cancer. On peut boire du lait, mais avec modération, bien sûr. Depuis mon cancer, je suis très sensible aux commentaires qui sonnent l’alarme pour ce qui est de la nourriture que nous mangeons. Si on parle d’alimentation, même le jus de fruit est devenu un aliment à ne pas consommer trop souvent car il est maintenant considéré comme une boisson pcq trop sucré… Ça devient qu’on ne sait plus comment se nourrir sainement…

        J'aime

  5. on ne voit vraiment de différence qu’en supprimant totalement la consommation de produits laitiers. Tant qu’on en prend un peu, même une fois par semaine, le corps ne peut pas entrer en phase de détoxination, ou très peu; et le taux d’encrassage reste à peu près au même niveau. Essayez une suppression totale pendant 1 ou 2 mois, pour commencer à voir une différence. ça ne se fait pas du jour au lendemain.

    J'aime

    • on m a fait arrêter le lait pendant plus de 3 mois résultat:3 opérations avec des séquelles intestinales et sur mes os ,nous sommes tous différents moi je ne suis pas une chinoise de 1,50m le riz ne me nourrit pas et le soja est un poison il faut apprendre a connaitre son corps et ses besoins!

      J'aime

      • l’absence de lait n’est pas en cause! Mais bien les autres habitudes que vous avez! Vous devez prendre le calcium dans d’autres aliments, et aussi de la vitamine D. Le lait est fait pour le VEAU! ça paraît si impossible à comprendre? Je n’en consomme plus et je me porte à merveille. Je fais du sport tous les jours. Le soja n’est pas un poison, en revanche, c’est un concurrent très gênant pour les lobby de l’industrie du lait.

        J'aime

    • Intéressant… totalement ?
      Je ne prend quasi plus de produits laitiers mais je continue le beurre, et le chocolat…
      Donc c’est comme si j’en consommais beaucoup ?
      Merci pour vos réponses😉

      J'aime

    • Je ne veux pas aller contre ce que vous dites, mais faisant partie d’une assoc. Où nous sommes une trentaine de femmes je tiens à vous dire qu´en 15 ans dans mon groupe il y a
      eu 4 cancers du sein avec 3 décès dont une qui avait moins de 50 ans. Alors, 1 pour mille?
      ou fatalité ?

      J'aime

  6. Bonjour Merlin, mon grand-père a 86 ans, il fume comme un pompier et ne bois pas d’eau car ça fait rouiller. Tout ça pour dire qu’il y a des cas exceptionnels comme votre grand-mère ou mon grand-père.
    Et puis il y a aussi que votre grand-mère a pu boire du lait, à l’époque, sans antibiotique, ni pesticides et ogm.
    En tout cas il va de soi que boire le lait d’un autre mammifère est plutôt étrange, surtout à l’âge adulte. Je ne vais pas donner mon lait à mon chat!

    J'aime

  7. Et donc… Après avoir dit durant des années et de façon fallacieuse que le lait, c’est bon pour la santé, on va tomber dans l’excès inverse…
    On n’est pas dans le rationnel…

    J'aime

  8. Ancienne accro au lait sous toutes ses formes, j’ai développé à 25 ans une vilaine maladie dont il est question dans l’article. Certes, le lait ne l’a pas directement provoquée, mais il l’a bien aidée! Sur les conseils d’un excellent naturopathe, j’ai supprimé les protéines animales de mon alimentation quotidienne et je peux jurer que les résultats de cette diète sont incroyables et méritent d’être partagés!! Je n’ai pas eu besoin de médicaments ni de produits chimiques mais le changement d’alimentation est un vrai sacrifice au départ! Comme quoi, la maladie peut parfois (trop peu souvent malheureusement) sauver et fait prendre conscience de tant de choses.
    A bon entendeur…

    J'aime

  9. Nous avions une ferme laitière et les vaches allaient dehors à tous les jours et mangeaient de l’herbe toute la journée. Je buvais et je bois du lait qui sort directement de l’étable, je n’achète pas mon lait au magasin. Donc, ce lait là n’a pas été pasteurisé, aucun rajouts quelconques. Donc, je bois du lait équivalent des années 60?

    J'aime

    • Sellon moi oui, car ses le fait de chauffer le lait a haute température ce qui détruit l’enzyme qui rend le lait plus digeste. Sellon moi le lait qui sort direct de la tanks ya pas meileur,si il en venderait du lait cru j’en acheterais plus souvent.L’article dit plein de fausseté,c’est pas moi qui dirais non a un bon expresso laté avec de l’amarula🙂

      J'aime

  10. c’est une propagande pour inciter les gens à ne plus boire de lait, le dernier paragraphe en est la preuve.
    Ce n’est pas vrai pour TOUT le monde …

    parce que moi je bois du lait depuis toujours, j’ai JAMAIS eu d’acné, je ne suis jamais ballonnée quand je bois du lait, je ne suis allergique qu’aux pollens, à la poussière et aux poils de chat (lol rien à voir avec le lait … bah ouais ) donc non, pas de principe de précaution.

    En fait, c’est un article surtout écrit par quelqu’un qui n’a RIEN COMPRIS à la cause du cancer….

    Faut savoir que le cancer, c’est l’ordre NORMAL des choses en matière de maladie.

    avant, on crevait à 20 ans bouffés par des bêtes sauvages ou d’une infection.
    après, on a commencé à mourir à 30/40 ans d’un mauvais rhume…
    et puis depuis qu’on sait soigner les blessures et qu’on a des vaccins et des médicaments, il ne reste plus que la mort par la fatigue à plus de 90 ans ou …. LE CANCER !

    Le cancer, c’est une dégénérescence programmée de nos cellules.

    On peut dire ce qu’on veut du lait, mais avant même que le fait de boire du lait le matin soit répandu, il y avait déjà des cancers du sein qui faisaient des ravages chez ceux qui vivaient plus longtemps que les autres….

    Anne d’Autriche, la mère de Louis XIV est morte d’un cancer du sein….. à 64 ans….tiens donc ! …

    je ne dis pas que le lait de la vache est fait pour l’homme, je dis juste que l’homme est différent ^^ en tant qu’omnivore, si ce que je mange ne me rend pas malade et a bon goût, alors il rentre dans mon régime alimentaire ça va pas plus loin …

    le souci, c’est qu’on veut trop faire du business sur tout.
    on veut remplacer le lait de vache par le lait d’amande ou de soja (et c’est bien de la merde ça ! depuis quand le soja et les amandes ont des MAMELLES ???? ) … on veut du sans gluten, du sans lactose…. on a déjà du zero calories … bientôt on va bouffer du papier u_u pffff….

    J'aime

    • Je vous rejoints à peu près sur certains points, mais vous faites une énorme erreur dans ce que vous racontez : « Le cancer, c’est une dégénérescence programmée de nos cellules. » NON!
      Le cancer c’est la prolifération anarchique des cellules : elles se multiplient et parfois se modifient sans que plus rien ne puisse empêcher le processus.
      La destruction programmée des cellules, c’est un autre phénomène appelé l’apoptose. D’ailleurs, parmi les mécanismes menant à la formation d’une tumeur cancereuse, il y a l’inhibition de l’apoptose des cellules cancéreuse (donc elles ne meurent plus naturellement).

      Les deux choses ne sont donc surtout pas à confondre.😉

      J'aime

    • très juste, comme toujours on va d’un extrême à l’autre. Et comme dit une personne croyant défendre le clan des « anti-lait » si vs avez eu des problèmes en arrêtant le lait, ce sont d’autres habitudes qui vous ont rendu malade…. argument que l’on peut retourner aux anti-lait : vos ballonnements , cancers et autres ont des causes « croisées » provoquées par les nouvelles méthodes de fabrication de tout ce que nous ingérons et respirons etc

      J'aime

  11. « Mais lelait contient un élément chimique puissant – le facteur de croissance insuline ou IGF-1 – qu’on trouve naturellement chez les filles pubères car il favorise le développement des seins. »

    Déjà IGF-1 c’est pour Insuline Like Growth Factor 1 (un facteur de croissance qui ressemble structurellement à l’insuline). Ce facteur de croissance est produit et sécrété naturellement par par le foie chez toutes les personnes en bonne santé. Il s’agit d’une protéine qui permet de favoriser (entre autre) la prolifération cellulaire. C’est pourquoi on la soupçonne d’avoir un lien avec certains cancers, notamment dans un type bien particulier de cancer du sein. On retrouve chez les patientes qui souffrent de ce cancer une concentration anormalement élevée d’IGF-1… mais des IGF-1 qui ne sont pas nécessairement apportés par l’alimentation. La sécrétion de facteurs de croissance est régulée par l’organisme, et il suffit qu’il y ait un dérèglement pour que sa concentration dans le sang augmente et que cela pose des problèmes.
    Des IGF-1 sont bien présents dans le lait…. mais ne sont plus décelables dans le lait UHT qui est majoritairement consommé dans nos sociétés. Alors à moins de dévorer 4 camenberts au lait cru par jour (ce qui causerait des problèmes plus urgents qu’un risque accru de cancer causé par les facteurs de croissance), il n’y a pas grand chose à craindre. Tout ce que je raconte, et bien plus encore peut être vérifié dans le rapport de l’ANSES de 2009 « Étude des liens entre facteurs de croissance, consommation de lait et de produits laitiers et cancers ».
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiN7rL9mIrMAhVBnRoKHSyPDA0QFggwMAM&url=https%3A%2Fved=0ahUKEwiN7rL9mIrMAhVBnRoKHSyPDA0QFggwMAM&url=https%3A%2F%2Fwww.anses.fr%2Ffr%2Fsystem%2Ffiles%2FNUT2009sa0261Ra.pdf&usg=AFQjCNH9PpNL3J8B6ryhO6NlSF0uVNWxaw&bvm=bv.119408272,d.d2s

    J'aime

  12. Vous avez parfaitement raison. De plus on ne doit pas dire « lait » (?)de soja, d’amande. Le lait provient des mammifères et c’est tout le reste ce sont des préparations et là tous les espoirs sont permis (OGM etc). Par ailleurs tous ceux qui clame les bienfaits du « lait » de soja ne se sont pas demandé pourquoi depuis quelques temps on y ajoute du calcium !!! ENFIN et plus GRAVE le soja contient des flavonoïdes (enfin des hormones), il est INTERDIT aux personnes dont les mère, tantes ont eu des cancers féminins, il ne doit pas être consommé en même temps que des oestrogènes (complément hormonaux après ménopause=surdosage=risque de cancer). Il est également très néfaste de supprimer le lait des mammifères aux enfants et de leur donner du lait de soja en remplacement.

    J'aime

  13. ce qui est surprenant ,c’est que à aucun moment dans cet article et dans les changes,il ne soit mentionné le nom de Jane PLANT et le titre de son livre « votre vie entre vos mains »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s