LE pH et l’equilibre acido-basique : La base pour une bonne sante !

acideetalcalin

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un sujet ultra important qui selon moi, est une des bases fondamentales pour une santé optimale.

Je veux vous parler du pH et de l’équilibre acido-basique.

Tout d’abord commençons par la notion de pH. Le pH c’est le potentiel hydrogène, c’est donc la concentration d’ions hydrogènes dans une solution.

Vous avez certainement déjà entendu ou vu quelqu’un mesurant le pH d’une piscine pour pouvoir contrôler le taux de bactéries qui pourraient s’y nicher !

Et bien il en va de même avec le corps humain. Pour être en bonne santé et éviter de favoriser microbes et autre inflammation cellulaire ,la première des choses à faire est d’équilibrer son pH.

Notre corps doit maintenir son environnement interne stable afin que tous les processus vitaux puissent s’y réaliser naturellement afin de demeurer en bonne santé.

Pour ce faire, la lymphe et les cellules doivent toujours conserver un pH légèrement basique !

Mais comment réussir à gérer cet équilibre ?

Tout bonnement grâce à l’alimentation que nous ingurgitons au quotidien qui est le mécanisme le plus important de régularisation du pH. Savez-vous que nous faisons un apport qui varie de deux à trois kilos d’aliments solides et liquides par jour ? Et bien si ces aliments ne sont qu’acides, la machinerie interne de notre corps va rouiller très rapidement et générer beaucoup de souffrances en un temps record !

Il faut savoir que le pH se mesure sur une échelle de 0 à 14 et qui le souhaite peut trouver dans le commerce du papier pour tester le sien directement. Dans le cas de certaines maladies comme le candida, cela peut s’avérer être un outil très intéressant pour trouver l’équilibre aussi simplement que l’on prend sa température finalement !

Il y a donc 3 possibilités pour le pH :

• L’acidité pour tout ce qui se trouve être inférieur à « 7 ».
• Le pH basique qui se trouve être « 7 »
• Et nous parlons d’un pH alcalin pour ce qui est supérieur à 7.

Le pH parfait pour le corps est un pH de 7,365 ce qui est synonyme d’un corps qui peut fonctionner parfaitement et qui est dans un environnement parfaitement sain.

Ce que nous ne savons pas ou rarement, c’est qu’un seul aliment peut modifier drastiquement notre PH et le rendre très acide et vice versa. C’est pour cela que la temporisation et la recherche de l’équilibre se rejoignent en une parfaite solution pour trouver et garder la santé.

On trouve donc des aliments dits alcalins ou des aliments dits acides cependant, il ne faut pas s’y méprendre, si nous parlons d’acidité ça ne veut pas dire nécessairement que toutes les saveurs qui nous paraissent acides au goût possèdent un pH acide. C’est ici que cela peut parfois être un peu plus difficile à gérer mais ce n’est qu’une question d’habitude !

En fait il faut comprendre que même nos organes possèdent des pH différents plus ou moins acides ou alcalins et c’est ce qui donne cette moyenne d’environ 7, 365.

De nos jours, nos habitudes alimentaires sont beaucoup trop acidifiantes et c’est à cause de cela qu’inévitablement nous nous dirigeons plus rapidement vers la maladie et l’affaiblissement du système immunitaire.
Ce qu’il faut assimiler c’est que si notre corps reçoit trop de résidus acides au quotidien, nos organes se déchargeront des minéraux alcalins essentiels à leurs fonctionnements ( calcium,magnésium…) afin d’éviter au maximum que le pH du sang ne baisse trop en dessous de ce fameux niveau de 7,36.

Les minéraux alcalins seront puisés en premier lieu dans les ongles, les cheveux mais si l’acidité perdure le manque sera comblé par des ponctions dans le sang puis les muscles,les tendons et enfin les os…

C’est donc tous ces efforts de régulation qui vont troubler tout le système et causer un tas de maladies et la dégénérescence.

Ce fameux pH joue sur tous les plans et agit en réel maître de cérémonie sur le corps en entier. Il est réellement capable de créer des inflammations, des problèmes de pertes de cheveux, de peau, de prise ou perte de poids, des cernes, des inflammations, des champignons, de l’arthrite, l’ostéoporose et surtout un terrain favorable au développement de cancers et autres maladies dégénératives

Pour les personnes qui ne réussissent pas à perdre du poids c’est très simple, il suffit de comprendre en fait que si le corps est trop acide, il a trop de toxines. C’est alors que certains organes comme le foie ou les reins vont se surcharger de résidus et ne pourront plus éliminer comme il se doit les déchets et devront alors créer des cellules graisseuses pour faire ce stockage impossible à réaliser autrement ! Il est intelligent ce corps, il nous prévient constamment mais nous ne tendons pas l’oreille aux cris d’alerte qu’il pousse continuellement…

Mais alors quels sont les aliments acidifiants et quels sont les basiques ?

Évidemment, tout ce qui est farine blanche ou industrielle, les conservateurs, les additifs, ce satané sucre blanc (qui ne sert absolument à rien à part boucher vos artères entre nous), l’alcool, les protéines animales ne sont que des acidifiants… Cela déminéralise et dévitalise uniquement !

Puis, en ce qui concerne les basiques, les fruits et les légumes sont évidemment nos meilleurs alliés !

Mais voici une liste à toujours garder, ou apprendre par cœur même, pour toujours faire du bien à son corps à chaque instant…

D’ailleurs si vous ne connaissez pas encore les travaux du Docteur Catherine Kousmine, elle fut l’une des pionnières à parler de l’équilibre acido-basique comme remède de tous les jours ! Moi je l’adore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s