‘Manger sain’ est désormais un trouble mental selon la psychiatrie…

manger-sain

La psychiatrie tente toujours d’inventer de nouveaux troubles pour justifier leur existence. On a déjà eu la tentative de considérer la liberté d’expression comme un trouble mental et cette fois, des responsables de la psychiatrie veulent classer les habitudes d’une alimentation saine comme un trouble mental. Et ils ont inventés un terme complexe pour justifier cette débilité qui est l’Orthorexia Nervoa ou l’orthoréxie nerveuse. Cette dernière se définit par une obsession pathologique pour une nutrition saine et pure sur le plan biologique.

En termes clairs, ces pseudos-experts veulent que le fait de manger sain soit considéré comme une maladie mentale. Notons que l’orthoréxie nerveuse a été crée depuis des années, mais les médias américains tels que Popular Science, CNN et Fast Company commencent en faire un buzz pour justifier ce trouble par tous les moyens.

Si le fait de manger sain est considéré comme un trouble mental, alors il faut manger de la malbouffe ou les produits industriels selon les psychiatres pour garantir une bonne santé mentale. Pour le moment, l’orthoréxie nerveuse n’est pas encore inscrite dans la bible de la psychiatrie qui est le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM), mais vu la débilité des psychiatres, on peut parier qu’ils vont réussir à en faire un trouble officiel. Et une fois qu’ils auront réussis, ils pourront prescrire des médicaments à ceux qui veulent manger sain. Et c’est totalement ironique puisque ces personnes mangent sain parce qu’ils veulent éviter ce type de médication.

Ce n’est pas un hasard si ces psychiatres veulent créer des troubles mentaux à tour de bras. La plupart sont très proches ou siègent même au conseil d’administration des entreprises pharmacologiques. Ils ont tout intérêt à inventer de nouveaux troubles pour justifier la mise sur le marché de nouveaux médicaments. La consommation de produits sans pesticides a explosée ces dernières années et l’industrie agro-alimentaire et pharmacologique est menacée par ces nouvelles habitudes de consommation.

Certains pourraient arguer que ceux qui pratiquent le culte du corps présentent des signes de troubles mentaux quand on voit leur obsession. Le culte du corps se base sur la consommation de compléments alimentaires et chimiques qui n’ont rien à voir avec le fait de manger sain. Car si on raccourcit l’orthoréxie nerveuse au maximum, alors cela signifie que les fruits et les légumes issus de l’agriculture bio provoquent une maladie mentale.

Une réflexion sur “‘Manger sain’ est désormais un trouble mental selon la psychiatrie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s