Lait de vache : liste des maladies liées à sa consommation

lait-de-vache

Le lait de vache et ses dérivés font partie des aliments les plus consommés au monde car, depuis toujours, leurs propriétés nutritives, leur saveur délicieuse et leur teneur en vitamines et minéraux, surtout en calcium, sont très appréciés. Néanmoins, des études récentes ont remis en question les bienfaits du lait de vache en prouvant que, contrairement à ce que l’on pensait jusqu’alors, une consommation excessive peut provoquer des problèmes de santé et différentes maladies.

Pourquoi est-il mauvais pour la santé?

Nous sommes nombreux à nous demander pourquoi il peut être mauvais pour la santé alors que nous en consommons depuis des siècles. En fait, des études affirment qu’au début du XIXème siècle, une vache donnait environ deux litres de lait par jour. En 1960, elles ont commencé à en faire 9 litres. Aujourd’hui, de nouvelles techniques de croissance artificielle de l’animal, comme par exemple l’usage d’antibiotiques, la sélection génétique, le changement d’alimentation et l’usage d’hormones de croissance, ont amené les vaches à produire plus de 24 litres par jour.

Bien que les techniques de croissance artificielle donnent de meilleurs bénéfices économiques aux industries laitières et bouchères, ce qui est sûr c’est que ce processus altère la qualité du lait. Le lait est affecté par la nouvelle croissance artificielle des animaux, par les antibiotiques, les hormones, l’alimentation, entre autres. Il y a eu diverses conséquences sur la santé au fil des années.

Des études sur l’impact du lait de vache sur la santé ont été menées ces dernières années, et leurs résultats sont unanimes sur les méfaits de ce produit sur notre corps. Très récemment, une étude de l’Université de Harvard a reconnu la véracité des dangers du lait de vache et a alerté sur la relation qu’il y a entre la consommation excessive de ce produit et le développement de différentes maladies.

La migraine

Les études se sont concentrées sur un échantillon de personnes qui ont des migraines, et leurs symptômes se sont notablement réduits après l’arrêt de leur consommation de lait de vache.

La constipation

L’intolérance à ce produit est en relation étroite avec la constipation chez l’enfant comme chez les adultes. Éliminez-les de votre régime alimentaire et augmentez votre consommation de fruits, de légumes et de fibres pour résoudre ce problème.

 Le cancer

La présence d’hormones et d’autres substances dans le lait de vache est liée au développement de différents types de cancers comme ceux de l’estomac, du sein, des ovaires, du pancréas, de la prostate, des poumons et des testicules.

Les cataractes

Les études ont révélé que ceux qui consomment du lait de vache, et ses dérivés, très fréquemment avaient plus de risque de souffrir de cataractes, par rapport à ceux qui n’en consomment pas. Ce problème est à mettre en relation avec le lactose et le galactose, et touche principalement les femmes.

La fatigue chronique

Une étude menée sur des enfants en 1991, à Rochester, New-York, a déterminé que boire du lait de vache augmente de 44,3% le risque de souffrir de fatigue chronique.

Les réactions allergiques

L’allergie est un mécanisme de défense du système immunitaire. Des études ont indiqué que cette réaction allergique peut être immédiate, qu’elle peut apparaître en moins de 45 minutes, après quelques heures ou quelques jours.

Les saignements gastro-intestinaux

Ils sont provoqués par l’intolérance aux protéines de lait, qui touche particulièrement les enfants. C’est aussi l’un des facteurs les plus communs provoquant l’anémie chez l’enfant.

17 autres maladies liées à la consommation de lait de vache:

    • Maladies coronariennes
    • Sclérose multiple
    • Fistules et fissures anales
    • Incontinence urinaire
    • Intolérance au lactose
    • Lymphomes
    • Syndrome de malabsorption
    • Troubles du sommeil
    • Ulcères peptiques
    • Arthrite rhumatoïde et ostéo-arhtrite
    •  Asthme
    •  Autisme
    • Colite ulcéreuse
    • Côlon irritable
    • Diabète de type 1
    • Douleurs abdominales
    • Maladie de Crohn
    • Arthrite rhumatoïde et ostéo-arhtrite

25 réflexions sur “Lait de vache : liste des maladies liées à sa consommation

  1. Arrêter de faire peur a tout le monde avec vos supposition, on nait pour mourrir un jour qu’on boive du lait ou non . Si tu aime le lait bois en et si t’aime pas n’en bois pas.C’est pareil pour toute la nourriture.

    J'aime

  2. le tout est de savoir…. comment je vais faire pour prendre mon café le matin.. sans lait???? puisqu’ il n’y a que là ou j’en consomme, mais comme ma chérie m’a dit….. c’est ta vie, alors je vais peut être faire cet effort qui me rapproche de ses convictions!!!

    J'aime

  3. Pingback: mariejesus90
  4. Ou va r on bientôt nous ne pourrons plus,manger boire sans avoir un cancer. Moi aussi lait à petit dose dans mon café an lait le matin. Il faut avoir une ferme près de chez nous pour avoir du bon l’air nous a Sartrouville il y en avait une. Hélas à disparue il y a près de 20 ans environ, dommage

    J'aime

  5. Bonjour, j’aimerais apporter quelques précisions à cet article si je peux me permettre … Le titre serait plus juste si il était écrit « Lait de vache U.H.T. : liste des maladies liée à sa consommation » et oui ce qu’il faut savoir c’est que le lait UHT est Ni plus ni moins qu’un liquide blanchâtre qui a quasiment perdu toutes ces propriétés nutritives, ces bonnes bactéries qui offres à nos produits laitiers tout leur caractere, ces enzymes qui facilite sa digestion (lactose) , les vitanimes qui se sont plus altérer a cause de l’uperisation … La cause des maux n’est pas le lait mais bel et bien ce que les industriels en font !!! La standardisation et la pasteurisation nous tuerons … Le lait cru c’est la vie !!! Vous pouvez en commander chez votre fromager, il y peut être même un distributeur dans votre quatier (même qu’il fait Meuuuuuuh quand il a fini de remplir voir bouteille) ou un fermier à côté de chez vous … Buvez du lait cru est vos maux s’atténueront d’eux même … Bien sûre une personne allergique à la protéine de lait le restera mais une allergie reste une allergie … Le lait n’est pas en cause !!!

    J'aime

  6. Les personnes qui critiquent sont pour moi des personnes n’étant pas au courant du danger de la nourriture que ce soit le lait, le gluten, le sucre et j’en passe, ils préfèrent consommer leur petit bol de lait et leurs petits gâteaux en restant idiots que d’être un minimum ouvert
    Pour ce qui est du lait en devenant adulte nous perdons ce qui nous permet de le digérer donc on devient plus ou moins, tous intolérant, que ce soit une grosse intolérance, un simple mal de ventre, des flatulences, de la fatigue ou j’en passe, il faut tout simplement arriver a le détecter, d’ailleurs le régime sans lactose (et caséine, bref sans lait animal même le chèvre) a aidé beaucoup de personnes, ils agissent comme des opiacés jusqu’au cerveau ainsi que sur la perméabilité de l’intestin (voir peptidurie, casomorphine etc …) certains schizophrènes et autistes ont même retrouvés une vie normale en suivant le régime, ainsi que d’autres souffrant d’ostéoporose, d’arthrose etc … mais les gens préfèrent toujours parler de l’effet placebo en disant que si on est convaincu on est soigné, faut croire que l’effet placebo fonctionne sur les enfants, les nouveaux né, sur les adultes et ce, pendant des années c’est fou hein😀
    Moi aussi j’ai un effet placebo, je suis convaincu que ceux qui critiquent les problèmes liés a la nourriture sont des gros cons ignorants qui continueront à se faire des soirées raclettes et garderont leurs avis tant qu’ils n’ont pas un problème de santé mettant en cause la nourriture… Au pire, leur médecin généraliste leur dira que c’est le stress et l’anxiété, même au bout de 5 consultations

    Pour les plus ouverts : https://www.youtube.com/watch?v=ly6ajdT4vkE

    Je précise que j’ai 25 ans et je m’en foutiste, et non un du 3ème âge hippie qui consomme Bio et qui chuchote au cul des vaches en courant les fesses à l’air dans les hautes herbes

    J'aime

    • Je suis très enchantée par ton témoignage ! Je consulte depuis 2009 pour des troubles intestinales et les médecins diagnostiques….anxiété et de faire du sport ! Au lieu de croire que c’est alimentaire !

      J'aime

  7. Ce n’est pas un mensonge ou l’effet placebo! Le lait de vache à vraiment des hormones, pour un cancer hormonodepédant du sein, l’oncologie conseil de ne plus en prendre et éviter les produits laitiers. Je suis très bien placé pour en parler, car je suis guérisseur et reçoit depuis de nombreuses années ses malades là. L’oncologue constitue se qu’on appel une fiche de route, avec tous les aliments à base d’hormones, à éviter. En gros, un cancer hormonodepédant se sert des hormones pour évoluer.

    J'aime

  8. Ce qui est sidérant,c’est la paresse intellectuelle et la mauvaise foi de ceux qui s’accrochent encore à une alimentation qui manifestement ne ns convient pas.Leurs arguments sont simplistes et infantiles.C’est facile de s’acheter un ordi dernier cri et d’envoyer n’importe quoi sur la toile…..triste monde.-Ceci dit,les progrès en matière d’alimentation ne cessent de croître et c’est bon signe pour l’humanité toute entière et pour cette belle planète qui ns soutient.Le cœur et l’intelligence vaincront,tôt ou tard!

    J'aime

  9. Tout aliment a un effet negatif ,mais le lait est tres important mais tres mauvais quand il est consommé avec excès. Moi jsui pas du 3eme age mais le lait jusqu’ici ne m’a jamais causé de probleme mais quand je le prend trop ma mere qui est docteur me dit de stopper

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s