LES TECHNOLOGIES DU MIND CONTROL APPLIQUÉES A L’HUMANITÉ !

Patrick Flanagan est l’inventeur du Neurophone. Le Neurophone est un appareil qui transforme des sons ou musiques en impulsions électriques et permet de les faire entendre en court-circuitant l’appareil auditif. Utilisé avec succès sur une personne atteinte de surdité, cette découverte fut classée «Confidentiel Défense».

brain_brainwaves

Selon certains spécialistes des armes à hyperfréquences, les téléphones portables seraient le support d’un système potentiel de contrôle cérébral.


Ces réseaux de technologie globale peuvent non seulement leurrer nos cinq sens par des impulsions électriques programmées et ciblées, mais elles ont aussi la capacité d’altérer notre électro-encéphalogramme, modifiant ainsi notre comportement, nos pensées. Peur, anxiété, plaisir, euphorie, rage, apathie, sentiment religieux, peuvent être générés par des stimulations électriques ciblées de telle ou telle région cérébrale. On peut également induire un état de dépendance avec les ondes d’un téléphone portable. L’hyperfréquence, dite fréquence porteuse, sert de véhicule pour faire pénétrer en profondeur les basses fréquences responsables d’une modification de l’électro-encéphalogramme de l’utilisateur. La modification du comportement de l’utilisateur est modulable à souhait : à 2 hertz le sujet sera soumis, ou prendra des risques inconsidérés ; à 4,34 Hertz le sujet ressentira frustration et irritabilité ; à 8 Hertz fatigue et maux de tête sont au rendez vous, à 16 Hertz et au delà, anxiété et diminution de l’acétycholine induiront un état pathologique qui peut entraîner la mort. D’autres fréquences engendrent l’extase, une joie béate, ou des états pulsionnels.

mindcontrol3

Elisabeth Rauscher, physicienne nucléaire dirigeant le laboratoire de recherche technologique de San Leandro en Californie avait déclaré concernant ces travaux :
«Donnez-moi de l’argent et trois mois et je serais capable de modifier le comportement de 80 % des habitants de cette ville sans qu’ils le sachent. Je les rendrai heureux ou tout au moins, ils se croiront heureux, ou bien, je les rendrai agressifs».

La technologie s’insinue dans notre environnement, souvent à notre insu, sans que l’on en comprenne les tenants et aboutissants. Aujourd’hui nous disposons d’une téléphonie mobile dont la fréquence est très proche des harmoniques de l’eau, du Wifi, du 3G, 4G et de l’interconnectivité d’innombrables technologies domestiques etc., autant d’ondes porteuses qui pénètrent l’être électromagnétique que nous sommes. Nous sommes immergés dans un smog électromagnétique qui pénètre en profondeur notre cerveau, perturbant notre système endocrinien, touchant nos fonctions mémorielles par annihilation de nos neurotransmetteurs, inhibant dans certains cas l’intelligence pratique, la vigilance, notre logique, toute action salvatrice et propice à un changement de cap pour notre civilisation planétaire.

C’est quoi un cerveau humain ?

mind-control-orwell

C’est un processeur magnéto-électro-chimique à impulsions micro-électriques qui interprète une multitude d’ondes électromagnétiques et les retranscrit spatialement et temporellement à la conscience d’un individu. Quand vous voyez du rouge ce n’est que par convention que vous dites qu’il s’agit de rouge. En fait, les cellules de votre rétine reçoivent une longueur d’onde d’environ 650 nanomètres à une certaine fréquence. Par réaction chimique, une impulsion nerveuse est déclenchée et traitée par le cortex, elle est convertie en information «rouge». Techniquement il est très facile de court-circuiter ce processus en envoyant l’information «rouge» directement à votre cortex. Votre cerveau ne pourra absolument pas faire la différence et vous forgerez l’idée que telle chose était rouge. Le court-circuitage de votre sens visuel est alors total. A ce jour, notre technologie permet de court-circuiter tous vos sens en envoyant différents types d’impulsions directement à votre cortex. Une telle technologie permet d’envoyer des messages, de l’imagerie, d’activer ou de bloquer à votre insu certaines fonctions cérébrales, en voici quelques exemples :

Eviter un contrôle fiscal :

Mind-Control-Digital-Brain-Image-650x507

Marc Filterman, ancien militaire spécialiste des radars omnidirectionnels, fabriqua à partir du magnétron d’un simple four à micro-onde un émetteur psychotronique. Cet émetteur permettait d’envoyer directement au cortex d’un individu, un ordre ou une suggestion. Se retrouvant sous contrôle fiscal à cette époque, il eut l’idée naturelle de prendre comme cobaye son inspecteur fiscal. Il se positionna à sa fenêtre pointant l’émetteur en direction de l’agent du fisc lui suggérant : «Je n’ai rien à contrôler chez ce Monsieur, tout est en règle !» Le contrôleur fiscal arriva devant sa porte, s’arrêta, et fit demi-tour, en retournant à l’Hôtel des impôts sans avoir contrôlé Filterman…

L’arme absolue anti-cambriolage

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Mark Philipps, ancien membre de la CIA, explique dans une vidéo relative à l’affaire Cathy O’Brien* sur le Mind Control comment il protégeait ses archives et documents des cambrioleurs. Il activait dans son appartement un champ psychotronique qui bloque les fonctions cérébrales. Pris dans un tel champ, un cambrioleur demeure prostré sans aucune capacité de réaction ou pensée. Un de ses voisins, sceptique quant à l’efficacité d’une telle technologie, lui demanda de tester ce champ. Mark lui demanda de faire une simple addition sous effet psychotronique. L’homme se rappelle avoir été devant des chiffres sans parvenir à faire des liens ou donner sens à ces sigles. Il se retrouva dans la plus totale inaptitude à utiliser ses facultés cognitives…

Gagner une guerre sans la faire

La première utilisation d’armes psychotroniques à grande échelle eut lieu en 1990 lors de la guerre contre l’Irak. Des avions US équipés d’émetteurs psychotroniques passèrent au dessus des troupes de Saddam Hussein en émettant le message suivant : «Moi Mahomet, au nom d’Allah, vous demande de déposer les armes et de rester là où vous êtes !». Les troupes US d’invasion n’eurent plus qu’à rassembler les troupes prostrées de Saddam Hussein et les parquer sans tirer un coup de feu…

Piratage et contrôle de cerveaux depuis 35 ans

skithjarna

Dans le cadre de recherche militaire, la Nasa et la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency) ont travaillé pour faire du cerveau humain une simple interface sous total contrôle en dépit de la volonté ou des aptitudes de leurs cobayes humains. Leur premier cobaye ayant survécu à ces traitements fut Kelly O’Brien, fille de Cathy O’Brien, femme sous contrôle MK Ultra à l’époque. Née en 1980, Kelly fut soumise dès sa naissance à des harmoniques, des fragmentations mentales par électrochocs et reprogrammations mentales incessantes. Après deux années d’expérimentations intensives sur Kelly, la Darpa présenta Kelly à la maison Blanche pour l’exhiber. Elle était capable à 2 ans de tenir un discours complexe parfaitement articulé, contrôlé, avec la verbalisation et la conceptualisation d’un adulte cultivé. Cette démonstration a permis au DARPA d’obtenir des fonds quasi illimités dans le cadre de ses recherches sur le contrôle de l’esprit humain.

Cette époque correspond au début d’une profonde compréhension des fonctions holographiques du cerveau par les neuro-sciences ou sciences cognitives. Nous sommes donc technologiquement à plusieurs sauts quantiques des premiers travaux psychotroniques russes des années 50 à Novossibirsk. Plus inquiétant, nous parlons ici de faits ayant eu lieu il y a 35 ans. Qu’ont-ils été capables de développer dans le cadre du contrôle de l’esprit humain durant 35 ans de recherche, sans aucune barrière éthique, et avec des fonds quasi illimités ?

Personnalités et connaissances en modulation de fréquence

brain-wave-states

Il nous a été donné de rencontrer et d’entretenir durant des années de longues discussions et échanges d’informations avec un colonel de l’OTAN. Tous les hauts gradés de cet organisme sont recrutés dans des orphelinats dès l’âge de 2, 3 ans ou sont issus directement de la caste mondialiste. Ils subissent un entraînement et des programmations mentales dissociatives par trauma dès leur plus jeune âge sinon dès leur naissance. Ces dissociations visent à compartimenter leur cerveau, à développer chez eux des aptitudes psy, des sorties astrales, développant une acuité 40 à 50 fois supérieures à un être normal. Leur vie, leur être, leurs fonctions cérébrales, sont littéralement des outils dédiés au Nouvel Ordre Mondial. Leur champ émotionnel est maîtrisé, voire, peut être inexistant dans certain cas. Notre colonel sympathique et manifestant une certaine empathie, approcha la presse alternative française afin de jauger le niveau de connaissance et de compétence des différents acteurs alternatifs dans notre pays.

Il nous révéla qu’il disposait de différents implants qui le faisait basculer dans une autre personnalité avec des aptitudes et connaissances spécifiques. En somme, l’homme en passant sous le portique d’un labo de l’Otan, était modulé par une radio fréquence et devenait immédiatement quelqu’un d’autre, soit généticien, soit astrophysicien, soit pilote d’engins non conventionnels. Dans la revue de notre ami Rock Sauquere «TOP SECRET» l’homme fit publier un scanner d’une de ses mains où l’on pouvait voir différentes bio-puces RFID. Par ailleurs, il nous affirma que son cerveau, comme un ordinateur, était régulièrement mis à jour. Il percevait ces mises à jour comme un bourdonnement venu d’une onde porteuse émise sans doute par satellite. Il ne pouvait savoir de quelles informations il retournait, mais il savait que quelque chose était changé en lui par de nouvelles données…

Le passe muraille

brain-waves_lazzaro-pisu

Nous tairons les sources des informations ci-dessous, des drames ayant eu lieu autour de cette affaire incroyable. Un homme disant être le cobaye d’expériences militaires de très haut niveau a développé une aptitude hors normes. S’il ne prend pas attention, il passe littéralement à travers les portes de sa propre maison. Il doit se concentrer préalablement pour considérer chaque porte, saisir la poignée et l’ouvrir comme tout un chacun. Sans concentration, sans attention, l’homme peut littéralement passer de pièces en pièces à travers ses murs.

Ce phénomène ne nous est pas totalement étranger. Il est décrit dans certains textes védiques et exposé dans les Yoga Sutra de Patanjali en tant qu’aptitude humaine possible sur la voie du yoga. Il s’avère que les militaires occidentaux se sont intéressés de très près aux textes sanskrits depuis les années 30. Cet intérêt a été croissant avec l’avènement des sciences cognitives, des neuro-sciences, de la psychotronie, du Mind Control High Tech, du traitement holographique de l’information, etc…

Si une partie spécifique du cerveau est activée par une profonde ascèse ou artificiellement par une technologie, cela ne fera aucune différence quant aux résultats évoqués dans les textes sanskrits. Selon notre interprétation du phénomène, nous pensons que l’ensemble de notre ADN peut être soumis naturellement ou artificiellement à de très puissantes différences de potentiels. Si ces différences de potentiels atteignent le seuil de 1,4 millions d’électron volts par centimètre linéaire, alors nous ne sommes plus exactement dans la même densité ou dimension qui nous environne. Il nous est alors possible de traverser la matière, de léviter, de descendre un mur à 90° ou marcher sur l’eau sans problème. Tous ces phénomènes sont décrits depuis 3500 ans. Ils ont été relayés à de la superstition par certains esprits rationalistes à courte vue, pendant que sous «secret militaire» des expériences bien réelles étaient faites sur des cobayes humains…

L’Arsenal des outils de contrôle de l’esprit humain

Il faut bien comprendre qu’aujourd’hui, la réflexion, la rationalité, la déduction, le jugement, la logique, toute vérité, le libre arbitre, sont dans leur ensemble mis à mal. Au delà, l’émotion, le ressenti interne, notre sphère mentale, nos perceptions, notre capacité d’action, nos désirs, voire notre instinct de survie même, peuvent être modulés à distance par des technologies disposant des clés du fonctionnement de notre électro-chimie cérébrale.

Un VRP pointu

Nous sommes déjà confrontés à des vendeurs utilisant des techniques relatives aux sciences cognitives. Le VRP pointu d’aujourd’hui sait user de Programmation Neuro Linguistique pour infléchir subconsciemment votre choix. Cette Programmation Neuro Linguistique peut s’associer à des données de neuro-marketing qu’il va obtenir en posant certaines questions ciblées sur le plaisir que vous avez eu à acheter telle ou telle chose. Il saura alors ressusciter les stimuli neuronaux de satisfaction pour vous vendre quelque chose dont vous n’avez absolument pas besoin. Si l’homme pousse un peu plus loin les choses, pendant qu’il est en train de vous parler, il peut vous offrir des papiers ou des objets imprégnés d’ocytocine, hormone de confiance qui vous mettront dans un état d’allégresse. Plus fort encore, il peut disposer d’une antenne psychotronique de la taille d’un stylo, moduler votre cerveau sur une fréquence hertzienne de grande satisfaction béate, associant à cela un fonds audio inaudible suggérant à votre inconscient : «Cet achat va me rendre heureux, alerte, satisfait et surtout plus branché par rapport à mes amis qui vont m’envier d’avoir fait une telle acquisition, d’ailleurs je suis déjà super heureux d’avoir la possibilité de faire cet achat».

Avec ces techniques de base, 95% de la population tombe dans le panneau mais la technologie des stimuli neuro-incitatifs ne s’arrête pas là, elle peut déboucher sur la magnéto-neuro-programmation pour faire plier les 5% qui résistent encore…

Un VRP super pointu

Les VRP transnationaux partagent des fichiers clients indexés en différentes catégories et se spécialisent pour chacune. Disons que pour les 5% de la population qui résiste, il faut former des spécialistes, des VRP high tech, dont la tâche consistera à faire plier cette partie rétive de la population. Les techniques employées seront alors plus agressives, étant donné la population ciblée.

Le VRP super pointu commencera sans doute par repérer et observer à distance son futur acheteur. Une première approche sans être vu consistera à procéder à une «stimulation magnétique transcrânienne». Cette dernière stimule le lobe temporal du cerveau avec des champs électromagnétiques et ouvre la porte à des possibilités de suggestion à distance. Afin de pouvoir suivre l’évolution du client ciblé de l’intérieur, il veillera à ce qu’il ingère des Neural Dust (poussières neuronales émettrices), des nano-neuro-traceurs ou des puces télépathiques synthétiques psycho-électriques. Branché sur son moniteur, le super VRP va pouvoir cartographier le cerveau du rétif et surveiller son activité cérébrale. Il va alors pouvoir travailler et préparer son client pour sa vente. Avec un Remote Neural Monitoring (RNM : Surveillance Neuronale à Distance) il va pouvoir directement envoyer des images au cortex de son client en court-circuitant son sens de la vue. Parallèlement, surveillant l’activité électrique relative à la parole et à la conceptualisation, il enverra des impulsions visant à modifier le verbe du client et progressivement ses concept et son opinion.

Notre super VRP a bien préparé le terrain mais ne souhaite rien laisser au hasard, il ne veut pas rater sa vente d’autant qu’il s’adresse aux 5% rétifs. Il ajustera donc son système RNM bidirectionnel ou omni-directionnel afin de traquer également toute l’information audiovisuelle du cerveau de la cible. Cette technologie électromagnétique est non invasive et se fait à distance sans difficulté. Elle est pratique car elle est également émettrice. Il va donc pouvoir travailler en profondeur sur le cortex auditif, visuel et du langage du client pendant ses phases de sommeil paradoxal. Il peut ainsi impacter en profondeur le cortex de la cible par un verbe choisi, du 3D sélectionné, de l’audio subliminale publicitaire, etc…

En décodant numériquement les émissions électromagnétiques hertziennes du cerveau, il va pouvoir cloner, dupliquer son activité neuronale et l’enregistrer afin de procéder à des simulations sur ordinateur.

Un client mûr

Tout le travail d’approche et l’évolution électro-neuronale du client est visible sur monitoring par cartographie 3D de son activité cérébrale. Quand ce dernier a changé d’opinion, de langage, accepte toute publicité, se remet apathique devant la télévision au lieu de regarder des vidéos subversives sur internet, c’est qu’il est mûr, ouvert à toute suggestion. Son activité cérébrale est alors rentrée dans la norme. Le super VRP peut alors user d’une vieille antenne psychotronique russe des années 50 et suggérer simplement : «Rendez-vous à Néant à 18h00 pour la signature du contrat». L’affaire est dans le sac !

Ceci n’est pas une fiction

Toutes les technologies dont nous parlons ici sont bien réelles et elles existent depuis au moins 25 ans. Elles sont appliquées à très grande échelle par la NSA aux Etats Unis et vont progressivement s’implanter en Europe dans le cadre de la normalisation de l’activité cortexo-neuronale des citoyens. Ces technologies sont un large pan de l’ingénierie sociale qui consiste à orienter l’ensemble d’une société dans telle ou telle direction à son insu. Vous voulez une population à forte tendance homosexuelle, trouvez les bons neuro-transmetteurs à moduler et inversez certains flux énergétiques. Vous voulez faire exploser les cellules familiales, mettez des hormones de distanciation dans les produits cosmétiques féminins et faites ingérer d’une manière ou d’une autre de l’ocytocine et hormones féminines aux hommes.

Vous voulez modifier génétiquement votre population, mettez des nanites constructor dans les vaccins et rendez les attractifs par magnéto-neuro-programmation. Un procédé moins invasif consisterait à faire usage d’une bio-transmission UHF relayée par couverture satellite à l’échelle mondiale. Vous obtenez ainsi une modification génétique de l’humanité par harmoniques quantiques. Nous avons explicité cette approche dans Morphéus n°10 en évoquant les travaux de Tsiang Khan Zeng.

La gamme technologique de contrôle de l’esprit humain a débouché sur une gamme technologique de modulation de la génétique humaine à distance. Avant que nos neuro-transmetteurs et notre ADN ne soient sous contrôle total, il est urgent d’alerter l’opinion publique internationale. Espérons qu’il ne soit pas trop tard, car nous sommes déjà sous influence électro-magnéto-radio-hormono chimique…

Frédéric Morin août 2015

Sources :
AIPL, 
NEXUS N°30 téléphones portables guerre secrète, MOTUS N°9, Morphéus n°2, 6, 10, 57, Les Anges ne jouent pas de cette Haarp de J. Manning et du Dr N. Begish, Les armes de l’ombre de Marc Filterman,

https://rudy2.wordpress.com/telepathie-synthetique-tortures-perpetrees-par-100000-espions-secrtes-du-fbi-et-de-la-nsa-via-la-telepathie-synthetique-et-les-armes-psychotroniques/

http://mashable.com/2012/04/11/military-mind-control/#i6i13QGk_OqE

Secret DARPA Mind Control Project Revealed: Leaked Document

http://csc.asu.edu/projects/

http://www.technologyreview.com/

http://www.sciencedaily.com/releases

3 réflexions sur “LES TECHNOLOGIES DU MIND CONTROL APPLIQUÉES A L’HUMANITÉ !

  1. FAITES COMME MOI, et enculez-les tous à sec : pas de smartfoune à la con (je laisse ça aux gogols dégénérés), protection adaptée contre leurs saletés d’antennes relais autant que possible, pas de cosmétiques même bio car remplis de saloperies d’additifs, juste savon-shampoing basique avec 3 composants, bouffe bio, ..voilà c’est déjà un bon début je pense🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s