Des cellules cancéreuses détruites par des fréquences de résonance

De Jeff Roberts, Collective Evolution, le 21 Janvier 2016  [traduit par Siri Kar Singh]
Un nouveau traitement du cancer est d’utiliser des fréquences de résonance pour briser divers types de cellules cancéreuses.

verre-brisé

Dans sa présentation TEDx Talk, « Le cancer malmené avec des fréquences de résonance ,  » le professeur agrégé et directeur de la musique à Skidmore College , Anthony Hollande , dit à l’auditoire qu’il a un rêve . Ce rêve est de voir un avenir où les enfants n’ont plus à subir les effets toxiques des médicaments contre le cancer ou des traitements de radiothérapie , et aujourd’hui lui et son équipe pensent avoir trouvé la réponse .
Beaucoup d’entre nous ont probablement vu ou entendu parler des verres qui volent en éclat avec le son de la voix . Cette prouesse , Hollande explique , est due à un phénomène appelé fréquence de résonance . Quand quelqu’un éclate un verre avec sa voix, il émet une fréquence de résonance naturelle . Pour induire l’éclatement , la vibration de la voix de la personne doit correspondre à la fréquence de résonance du verre, de plus en plus fort jusqu’à ce que le verre se brise enfin .

Prenant en compte ce phénomène , Hollande et son équipe de chercheurs se sont demandés si ils pouvaient provoquer le même effet sur un micro-organisme vivant ou une cellule. Ils prirent connaissance du travail d’un chercheur chinois , Dr. Mae – Wan Ho , qui a découvert que les cellules vivantes présentaient des propriétés similaires aux cristaux liquides. Avec cela en tête , Hollande et son équipe se sont demandés s’ils pouvaient affecter une cellule en envoyant un signal électrique spécifique , un peu comme nous le faisons avec la technologie LCD.
Après avoir fouillé la base de données de brevet pour trouver un appareil qui pourrait accomplir cette fonction, ils sont tombés sur un dispositif thérapeutique inventé par un médecin du Nouveau-Mexique, le Dr. James Bare . Le dispositif utilise une antenne à plasma qui pulse en alternance , ce qui est, comme Hollande explique ,important car une impulsion constante de l’électricité produirait trop de chaleur et donc détruirait la cellule .
Durant les 15 mois suivants , Hollande et son équipe ont cherché la fréquence exacte qui détruirait directement un micro-organisme vivant. Le chiffre magique est finalement venu sous la forme de deux données, une fréquence élevée et une autre faible. La fréquence élevée devait être exactement onze fois plus élevée que l’autre, ce qui dans la musique est connu comme la 11e harmonique. Avec cette 11e harmonique , les micro-organismes commencent à se détruire comme le verre de cristal.
Après avoir fait des recherches pour obtenir une procédure efficace , Hollande a commencé à travailler avec une équipe de chercheurs sur le cancer dans le but de détruire les cellules cancéreuses ciblées . D’abord, ils ont examiné les cellules du cancer du pancréas , par la suite ils ont découvert que ces cellules étaient particulièrement vulnérables entre 100.000 – 300.000 Hz.

Ensuite ils se sont passés aux cellules leucémiques , et ils ont réussi à détruire les cellules leucémiques avant qu’ils puissent les diviser . Mais, comme Hollande l’explique dans son discours , il avait besoin statistiques plus importantes afin que le traitement devienne une option viable pour les patients atteints de cancer . Alors, quel genre de numéros ont-ils produit ?

Dans des expériences répétées et contrôlées , les fréquences , appelées technologie du champ électrique oscillant pulsé ( TCEOP ) ont tué en moyenne de 25 % à 40 % des cellules leucémiques , allant jusqu’à 60 % dans certains cas . En outre, l’ intervention ralenti aussi le taux de croissance des cellules cancéreuses jusqu’à 65 %. Ce fut un coup double .
L’équipe a également trouvé le succès en s’attaquant aux cellules cancéreuses de l’ovaire . Plus récemment , ils ont testé le traitement contre le super microbe mortel SARM , un organisme qui est résistant à de nombreux antibiotiques habituels . Des milliers de personnes meurent chaque année du SARM , explique Hollande , et les médicaments habituellement utilisés contre l’agent pathogène sont connus pour avoir des effets secondaires toxiques . Incroyablement, la thérapie de fréquence a éliminé la résistance aux antibiotiques , et les chercheurs ont été en mesure d’introduire une petite quantité d’antibiotique pour tuer le microbe .

Hollande espère qu’un jour, le traitement remplacera les traitements conventionnels toxiques actuellement disponibles pour les patients . À la fin de son discours, il a décrit sa vision des cliniques pour traiter le cancer pour l’avenir :
« Je crois que l’avenir des hôpitaux pour le cancer des enfants sera un endroit différent . Ce seront des lieux où les enfants se retrouveront et se feront de nouveaux amis, sans même savoir qu’ils sont malades . Ils vont dessiner des images , de la couleur dans leurs livres , et jouer avec leurs jouets , tout en ignorant que – au dessus d’eux , une belle lumière de plasma bleu, émanera la guérison , pulsant des champs , détruisant leur cancer , sans douleur , et de façon non toxique  , cellule après cellule. Je vous remercie. »

Il est également important de mentionner qu’en 1920 que la Royal Rife a pour la première fois identifié le virus du cancer humain en utilisant le plus puissant microscope du monde . Après  avoir identifier et isoler le virus , il a été décidé de le cultiver sur du porc salé . A l’époque c’était une très bonne méthode pour cultiver un virus .

La culture fut ensuite injectée dans 400 rats qui, comme on pouvait s’y attendre , ont tous déclaré un cancer très rapidement . L’étape suivante pour Rife prit une tournure intéressante . Il a trouvé par la suite la fréquence de l’énergie électromagnétique qui causait le virus du cancer ce dernier diminuait complètement lorsqu’il entrait dans un champ de l’énergie . La grande découverte a conduit Rife à créer un dispositif qui pouvait être accordé à la fréquence de sortie qui détruit le cancer. Il a ensuite été en mesure de traiter le cancer sur les rats et sur les patients qui étaient à proximité de l’appareil. Vous pouvez lire la suite de cela ICI (en anglais).

Voir la conférence de Holland au Tedx Talk ci-dessous (en anglais)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s