Un neurologue nous parle de l’abrutissement chimique de la société voulu par l’élite…

Pourquoi l’élite mondiale qui se réunit en secret dans des organisations comme le Groupe Bilderberg, discutant de thèmes comme le problème de la surpopulation entre autres, se donne tant de mal pour nous pourrir l’ADN à travers la mal-bouffe, les chimiques à toutes les sauces, la promotion de médicaments et vaccins aussi dangereux qu’inutiles, etc ? Afin de créer une masse de gens serviables et soumis. Vous pensez que j’ai tord ? Vous feriez mieux de vous instruire et vite…

Un neurologue nous parle de l’abrutissement chimique de la société

Même les rats à Moscou refusent de manger des hamburgers Mcdonald’s

rat-mcdo

Le journal Komsomolskaïa Pravda a décidé de procéder à une curieuse expérience avec les produits achetés dans les chaine de restauration rapide du groupe McDonald’s.

Un groupe de journalistes voulaient voir si les hamburgers et les hot-dogs gâtaient aussi vite que des aliments sains, s’ils sont conservés au réfrigérateur. Il s’est avéré que le dixième jour de l’expérience, les produits achetés ne changent pas d’aspect extérieur. Leurs propriétés nutritives sont apparemment aggravées parce que même un rat a refusé de les manger.

Lire la suite

Un américain habitant l’Utah a retrouvé un hamburger McDonald, acheté en 1999, dans un état presque intact.

Emission télé ci-dessous :

David Whipple, un américain enseignant les sciences naturelles dans l’Utah, a fait une découverte édifiante : en 1999, le professeur a voulu faire une expérience avec un hamburger acheté chez McDonald. « Je l’avais laissé vieillir pendant un mois dans ma poche pour le présenter à ma classe, afin de montrer l’action des enzymes sur les aliments… », explique-t-il.

A la fin du cours, David Whipple remet machinalement le burger dans son manteau, puis il oublie dans une penderie pendant un an ou deux et c’est totalement par hasard qu’il retombe dessus et qu’il se rend compte que le hamburger n’a pas changé d’un iota. Le scientifique curieux décide alors de pousser un peu plus l’expérience et de le garder tel quel, sans réfrigération ni conservateur, pour voir au bout de combien de temps la nourriture commençait à se dégrader.

un-hamburger-vieux-de-12-ans-et-un-autre-image-179387-article-ajust_930

Un hamburger #McDonald retrouvé intact 14 ans après.

Lire la suite